Bien sur la nouvelle n’est pas essentielle à la vie du marché automobile mais c’est un fait à noter, d’ailleurs Jalopnik a relevé l’affaire il y a déjà quelques jours. L’information concerne les USA même si il y a fort à parier que les autres marchés de la supercar de Nissan sont eux aussi concernés.

Ainsi depuis son lancement au printemps 2008, la GT-R vendu a vu ses tarifs, selon les finitions, augmenter de 38.5% à 47.8%. On découvre ainsi qu’une GT-R Base du printemps 2008 valait valait 69.850$ et le modèle qui la remplace en 2013 (millésime US donc dans qq mois), la GT-R Premium va valoir la modique somme de 96.820$. Il en est de même pour les versions hautes  puisqu’une GT-R Premium coutait au second trimestre 2008 71.900$ et sa remplaçante actuelle, la GT-R Black Edition vaudra dans quelques temps 106.320$.

Bien sur les défenseurs et les amateurs de la GT-R nous diront que le moteur a évolué, que les trains roulants ont été améliorés, que l’équipements s’est complété, que le cours du Yen est élevé, il n’en reste pas moins que ces chiffres montre que l’inflation ne fait pas peur aux dirigeants de Nissan. Bien sur il faudra voir ce qui s’est passé chez les concurrents sur la même période aux USA mais je doute que la hausse des tarifs atteigne ces niveaux et bien sur il faudra regarder comment les prix de la GT-R se sont comportés en Europe.

 

Via Jalopnik.