Il y a moins de deux mois, Kia présentait au salon de Guangzhou un petit SUV sous la forme d’un pseudo « show car » qui n’était, à quelques détails près, que la version en tenue de soirée du modèle de série que nous découvrons ici.

Kia-KX3 2015.0

Cette nouveauté qui va s’attaquer à une des niches du marché les plus agitées s’est donc faite « surprendre » sur un parc et nous révèle l’apparence de ce que sera le modèle de série qui va débuter sa carrière commerciale sur le marché chinois dans quelques semaines.

Entre l’allure de la version concept et celle de série, les différences existent mais il n’y a rien de fondamentalement différent. Ainsi on note des phares légèrement différents, des antibrouillards qui passent de la position horizontale à la position verticale comme c’est le cas sur le grand Sorento mais le mufle fort et marqué est toujours là. Selon les affinités automobiles, on y verra aussi bien du Cayenne/Macan que de la Fiat Punto ou du Ford Edge mais une chose est sure, l’ensemble fait costaud. Le profil est lui, dans la mouvance Kia du moment avec un vitrage dont le dessin n’est pas sans rappeler celui du Sorento. Les grands panneaux de portières sont eux aussi dans l’esprit maison. Il en va de même pour la partie arrière qui perd toutefois les belles sorties d’échappement brillantes de la version de salon et qui adopte un bouclier légèrement différent (emplacement de plaque de police et catadioptres).

Pour l’habitacle et surtout la planche de bord, nous découvrons un mobilier très Kia, c’est-à-dire assez sobre dans le dessin, lisible au niveau du combiné porte instruments et qui semble facile d’utilisation ou d’entretien. De ce que nous en voyons, l’ensemble apparait dans l’air du temps, solide et apte à séduire la clientèle qui raffole de plus en plus des « petits » SUV et crossovers.

Cousin germain du nouveau Hyundai ix25, le Kia KX3 repose logiquement sur la même plateforme et propose des dimensions proches de celles du récent concurrent du groupe automobile sud coréen (qui a fini 2014 à la cinquième place du classement mondial des constructeurs automobiles).

Ainsi le KX3 affiche les dimensions suivantes :

L : 4.26 m
l : 1.76 m
h : 1.63 m
Emp : 2.59 m

Selon les versions et les finitions, le KX3 sera posé sur des roues dont le diamètre va de 16 à 18 pouces (options ou accessoires). Comme le ix25, le KX3 sera disponible à la vente en 2 et 4 roues motrices. Pour l’instant, marché chinois oblige, le petit SUV de Kia n’est proposé qu’avec des motorisations essence.
On retrouve ainsi le déjà connu L4 1.6 L dans une version atmosphérique et dans une variante suralimentée. Ainsi le KX3 est propulsé par un L4 1.6 L atmo de 123 ch et 151 Nm de couple ou un L4 1.6 L Turbo fort de 200 ch et 264 Nm. Le 1.6 L atmosphérique peut être associé à une classique BVM6 ou une BVA6 alors que le 1.6 L suralimenté sera disponible avec une nouvelle boite de vitesse à double embrayage DCT à 7 rapports.

Si le Kia KX3 arrivera dans les prochaines semaines dans les concessions Kia chinoises, nous ne savons toujours pas si ce modèle viendra en Europe dans le courant de l’année (NDLA : il y a un risque de cannibalisation avec le Soul !). L’affaire est à suivre dans les prochains mois notamment si Kia Europe veut sa part du gros gâteau que se partagent Opel, PSA, Renault, Ford, Fiat, Jeep en attendant l’arrivée toute proche de Honda et Mazda. A suivre.

Via AutoHome, CNC.