Le constructeur italien aime nous présenter ses nouveaux modèles avec de belles robes sportives et des moteurs hargneux. Mais pour cibler un maximum de monde, et par la même occasion faire un peu de volume, il faut bien proposer une gamme plus accessible. Six mois après la présentation à Los Angeles de l’Alfa Romeo Stelvio, deux nouvelles motorisations arrivent au catalogue. 

Après les versions 2.2 l diesel de 210 ch et 2.0 l essence 280 ch, vous avez maintenant le choix entre un bloc diesel de 180 ch (450 Nm) et un essence de 200 ch (330 Nm). Ce dernier est, comme ses cousins, systématiquement livré avec la boîte automatique à 8 rapports et une transmission intégrale Q4. Le « petit » diesel profite de la même BVA mais il fait cette fois-ci appel à la propulsion.

Même si ces nouveautés se veulent plus accessibles, les tarifs restent tout de même élevés avec un prix de départ à 41 300 € pour le diesel et 43 300 € pour l’essence (4 à 8000 € supplémentaires en finition Super ou Lusso). Cependant, vous bénéficiez de belles performances pour un SUV, avec un 0 à 100 km/h abattu respectivement en 7,6 s et 7,2 s.

Seule la consommation du moteur diesel est annoncée avec 4,7 l de carburant brûlés aux 100 km en cycle mixte. Mais les deux versions sont d’ores et déjà disponibles à la commande chez votre concessionnaire.

En fin d’année, c’est cette fois-ci la version ultra-sportive qui devrait faire son apparition, le Stelvio QV fort de 510 chevaux. Pour un volume de vente bien plus confidentiel…

Le Fameux Col du Stelvio

Crédit photos : Alfa Romeo