Ford Focus Beautifully Arranged

On n’est jamais mieux servi que par soi-même! Cette maxime a probablement dû remonter jusqu’aux oreilles des responsables de la communication de Ford lorsqu’en 2008 était en préparation la campagne promotionnelle de la nouvelle Focus. Comment attirer l’attention efficacement l’attention sur la voiture ? Comment faire parler de la nouveauté sans choquer ni ennuyer ? Et comment véhiculer le message de « parfaite harmonie » que doit inspirer le modèle ? Ces questions trouvèrent à l’époque un bien bel arrangement -c’était d’ailleurs le titre de la campagne de pub : « Beautifully Arranged  » .

Le spot télévisuel, version courte.

Vous vous souvenez sûrement de cette publicité ! Cette musique originale, douce, mélodieuse, et avec un crescendo final, jouée par d’étranges instruments, laissa bien moins indifférent que la Focus qui apparaît à la fin -c’est pourtant une excellente voiture. Pour les novices, le lien entre la musique et la voiture n’était pas évident : il figure en tout petit au début du spot, « joué avec des pièces automobiles ». Et pas n’importe lesquelles : celles de la Focus-même !

C’est tout l’attrait de cette publicité : la direction de Ford Grande-Bretagne a demandé au compositeur Craig Richey de n’avoir recours qu’à des instruments créés spécialement à partir de pièces de la Focus pour écrire deux partitions musicales pour orchestre. Il fut aidé dans sa tâche par Bill Milbrodt, connu pour son « Car Music Project ». Il transforma en 1994 une Honda Accord en plusieurs instruments de musique, dont l’orchestre complet fut baptisé Honda A Chord ; l’idée fut reprise et adaptée à la Focus.

Le spot télévisuel, version longue.

C’est aux Etats-Unis que l’élaboration de cette publicité eut lieu : 31 instruments différents ont été créés à partir de 21 parties plus ou moins reconnaissables d’une Focus berline restylée tout juste sortie d’usine. La guitare a une caisse de résonance créée à partir d’une portière, un essuie glaces sert d’archer, et le capot de grosse caisse.

Ford Focus Beautifully Arranged (2)

Un garde-boue sert devient une contre-basse, quelques percussions sont le fait d’une roue appliquée sur du verre ou du levier de boîte de vitesse, tandis qu’un saxophone naît à partir des tuyauteries du moteur. Notons aussi la création du dijeruba, à mi-chemin entre le dijeridu et le tuba ! Pour voir la création de ces instruments, je vous propose une vidéo russe :

Cependant, il existe aussi cette vidéo qui laisse à penser que, jouée avec les pièces de la voiture non travaillées ni adaptées à la musique, le véritable enregistrement ne ressemblait pas du tout à la mélodie publicitaire. Je ne suis pas en mesure d’affirmer ou non si cette vidéo est vraie ou si le son y est faux.

Toujours est-il que cette expérience a donné lieu à la création d’une chanson avec Alesha Dixon qui réutilise les instruments de la pub Focus :

A côté de cette expérience, la Focus a connu une autre publicité du même type, mais avec une musique légèrement différente, uniquement diffusée en Grande Bretagne.

Le spot télévisuel britannique.

Le clip « Ode to a Ford » a été enregistré à Los Angeles, tandis que la musique fut retravaillée en studio à Londres. L’effet créé est celui d’un « bel arrangement » : voilà une publicité originale et un défi musical parfaitement réussi !

Vous retrouverez plus d’informations -en anglais- sur cette musique et sur sa genèse sur le site The inspiration Room, et une interview de Milbroldt se trouve sur Creative Digital Music.

Via YouTube