Infiniti-Q50-Sedan.1

En milieu de semaine nous découvrions la nouvelle Lexus IS et en ce week end, veille du salon de Detroit, c’est au tour d’Infiniti de dévoiler les premières images de la nouvelle Q50 qui va succéder dans les prochains mois à l’actuelle G37 née en 2007.

Lorsque l’on voit en premier la photo qui montre la Q50 de 3/4 arrière, on est tenté de se dire « mais c’est une M ! » mais non en y regardant de plus près on constate que si la ligne s’en approche, les courbes, notamment au niveau des passages d’ailes sont moins marqués, les lignes sont plus dynamiques , moins arrondies, moins massives. On serait tenté de dire que la Q50 gagne en maturité esthétique par rapport à la M37 née il y seulement 3 ans qui apparait d’un coup comme presqu’imposante notamment quand elle est posée sur des petites roues.

Si l’on retrouve l’esprit M dans cette nouvelle Q50, on remarque toutefois que la nouvelle venue adopte la calandre agressive inspirée de celle de Lexus (en moins marqué toutefois) que l’on a déjà vu sur les SUV JX et FX. Pour le reste on est bien en face d’une Infiniti notamment avec le  dessin particulier de la petite vitre de custode de portière arrière qui semble vouloir devenir la signature Infiniti sur le profil de ses autos.
Si la face avant est agressive, on pourra ne pas forcément apprécier le dessin assez particulier du pare choc avant qui est un peu torturé en mélangeant le concave et le convexe.

Dans l’habitacle, on est bien chez Infiniti avec l’habituelle association de plastiques noirs et de qualité et de boiseries assez colorées et brillantes. On regrettera toutefois une légère banalisation de l’ensemble avec notamment une console centrale qui semble s’inspirer de ce qui se fait chez Cadillac, Chevrolet ou des berlines familiales et haut de gamme des constructeurs sud coréens.

Bien sur cette Q50 reste une propulsion mais nous ne savons pas pour le moment quels seront les moteurs ce cette berline premium qui va avoir la charge de faire au moins aussi bien que la G37 (reconnue et appréciée) tout en bousculant les Audi A4, BMW Serie3, Mercedes Classe C et bien sur Lexus IS.
Pour le marché nord américain on imagine que les moteurs V6 2.5 L et 3.7 L seront reconduits mais on peut aussi sérieusement envisager l’arrivée d’une version hybride dans la gamme Q50 qui se déclinera aussi en version coupé dans quelques temps. Reste à connaitre les projets d’Infiniti pour l’Europe mais pour cela il nous faudra au moins attendre le salon de Genève en mars prochain.

Via WS, MyG37, Infiniti.