Sur le marché nous avons déjà le L3 1.0 L du groupe Volkswagen (VW, Seat, Skoda), le L3 0.9 L TCe Renault, le L3 1.0 L EcoBoost Ford, le L3 1.2 L VTi ou THP PSA, le L3 1.0 L Kia, le L3 1.2 L de Nissan, le L3 1.0 L Suzuki, le L3 1.0 L Toyota sans oublier les petits L4 ou le L2 0.9 L du groupe Fiat et il va falloir désormais compter avec le nouveau petit L3 1.0 L SIDI Ecotec d’Opel qui arrivera sur le marché dans quelques mois déjà sous le capot de la récente petite citadine du constructeur.

Opel nouveau Moteur L3

Le nouveau moteur L3 1.0 L SIDI Turbo est la seconde étape, après le L4 1.6  SIDI Turbo, dans le renouvellement de l’offre de motorisations venues de Rüsselsheim, qui verra le lancement de trois nouvelles familles de motorisations et de 13 nouveaux moteurs entre 2013 et 2016 ainsi que celui d’une nouvelle gamme de transmissions (BVM, BVR, BVA).
Ce nouveau bloc moteur à 4 soupapes par cylindre et injecteur central à 6 « lumières » développe 115 ch. Il offre presqu’autant de couple dès les plus bas régimes que le L3 1.0 L EcoBoost qui est et reste la référence (120 ou 125 ch, 170 Nm pour la version 100, 200 Nm pour la version 125).
Avec un couple de 166 Nm entre 1.800 et 4.700 trs/mn, ce nouveau L3 1.0 L SIDI Turbo (Spark Ignition Direct Injection) et si l’on croit les propos d’Opel ce moteur a plus de couple sur toute sa plage de fonctionnement que des moteurs de même puissance mais de cylindrée supérieure comme les 1.4 L et 1.6 L Ecotec. la marque au blitz annonce que les 166 Nm dès 1800 trs c’est 30% de plus que le couple généré par le moteur 1,6 litre au même régime. Quant à la consommation, elle gagne, en théorie, 20% par rapport au bloc atmosphérique Opel 1.6 L.

Bien évidemment ce bloc de nouvelle génération bénéficie des toutes dernières technologies comme l’injection directe, la distribution à calage variable en continu ou un bloc-cylindre en aluminium léger ou un un collecteur d’échappement intégré à la culasse. Le L3 1.0 L est équipé d’une pompe à huile à deux lois de fonctionnement (petit débit/gros débit) et d’une pompe à eau débrayable. Ainsi lorsque le liquide est froid, la pompe à eau n’entre pas en fonction pour accélérer la montée en température du moteur.

Opel nouveau Moteur L3.1

Opel a aussi installé un arbre d’équilibrage dans le carter d’huile. Entrainé par une chaîne à dents inversées pour un fonctionnement silencieux, l’arbre contrarotatif tourne à la même vitesse que le vilebrequin. Son poids est soigneusement optimisé de manière à compenser les vibrations inhérentes au fonctionnement d’un trois-cylindres basique. Le constructeur allemand nous explique aussi qu’il a beaucoup travaillé à la réduction des bruits liés au moteur avec notamment :
– carters avec isolants acoustiques pour le haut et l’avant du moteur, le collecteur d’admission et le logement de l’arbre à cames
– isolation du vilebrequin avec paliers principaux à inserts métalliques
– dents inversées pour les chaînes d’entraînement de l’arbre à cames
– turbocompresseur à faible sifflement
– carter d’huile inférieur en acier

Opel prévoit des chiffres très bas de consommation avec des émissions de CO2nettement inférieures à 100 g/km pour cette nouvelle famille de motorisation qui sera déclinée dans d’autres versions et d’autres puissances au fil des mois et des années.

Opel nouvelle BVM6

Ce nouveau bloc moteur 1.0 L SIDI Turbo est associé à une toute nouvelle boîte de vitesses manuelle à six vitesses, spécialement conçue pour le montage sur des moteurs offrant un couple moyen. Avec un poids à sec de seulement 37 kg, elle est environ 30% plus légère que le modèle actuel équivalent. Elle est également extrêmement compacte puisqu’elle ne mesure seulement que 37.5 cm de long. Cette nouvelle boîte de vitesses peut encaisser un couple qui peut monter jusqu’ à 220 Nm.  Cette boite de vitesse manuelle à 6 rapports annonce une faible course du levier et peu d’effort lors des passages. Elle intègre bon nombre des améliorations récemment introduites sur la nouvelle génération de boîtes de vitesses d’Opel ainsi elle bénéficie de crabots plus larges à taille asymétrique, de synchros triple cône pour les premiers et seconds rapports et de synchros double cône pour les troisième et quatrième rapports. La marche arrière est également synchronisée.
Cette nouvelle BVM pourra recevoir dans le temps et en fonction des besoins jusqu’à douze ensembles de rapports de démultiplication et sept rapports de pont.

Cette nouvelle boite de vitesse Opel sera produite dans la nouvelle usine hongroise de GM à Szentgotthard en Hongrie. Ce bloc moteur et cette BVM6 seront dévoilés en première mondiale lors du prochain salon de Francfort et c’est l’Opel Adam qui étrennera cet ensemble mécanique qui sera livrable dès le début de l’année 2014.

Via Opel.