Opel va profiter du salon de Genève 2014 pour dévoiler différentes évolutions de sa petite citadine branchée, l’Adam qui est, comme nous le disions il y a quelques jours, un peu à la peine sur les marchés européens sauf celui de l’Allemagne. Au salon helvète nous devrions découvrir de nouveaux coloris de carrosserie, de nouvelles harmonies intérieures et de nouvelles options de finition et de personnalisation (7 teintes de plus pour la carrosserie et 4 pour le pavillon). Il est aussi fort probable que la version découvrable soit aussi de la partie aux cotés d’un nouveau bloc moteur suralimenté, le L3 1.0 Ecotec.

Opel Adam 1.0 L SIDI.3

Il y a environ huit mois, Opel présentait sa nouvelle génération de moteurs L3 et L4 SIDI Turbo Ecotec et L4 CDTI. Après les moteurs L4 1.6 L SIDI Ecotec et L4 1.6 L CDTI, c’est au tour du nouveau L3 Turbo d’arriver sur le marché. Ce nouveau bloc Opel aura fort à faire face au ténor du segment, le L3 1.0 L EcoBoost de Ford mais aussi aux L3 0.9 L TCe et 1.2 L TCe de Renault, au L3 1.2 L VTi et THP de PSA sans compter sur le tout prochain L3 1.0 TSI du groupe VW ou sans oublier le L2 0.9 L TwinAir du groupe FCA.

Partis d’une feuille blanche, les ingénieurs d’Opel à Rüsselsheim se sont attachés à éliminer le côté désagréable, le fameux ronflement et les vibrations typiques des moteurs à trois cylindres, qui ont toujours été un aspect négatif venant entacher l’aspect positif de la sobriété et la vivacité des moteurs à trois cylindres. Chez Opel, on dit avoir traité à la racine les problèmes d’équilibrage, de bruit et de vibrations typiques des moteurs trois cylindres conventionnels de façon à séduire et convaincre les acheteurs d’Adam dans un premier temps, puis ceux de Corsa et d’autres modèles des segments Bet C qui hériteront de ces moteurs par la suite.

Ce nouveau moteur tricylindre essence tout alu 1.0 L ECOTEC Direct Injection Turbo 12 soupapes avec S&S sera disponible dans deux versions. D’abord en 115 ch, 166 Nm sur une plage de 1.800 à 4.700 trs/mns, puis en version 90 ch, 166 Nm. Ces nouveaux bloc downsizés annoncent une consommation mixte de 4.3 L/100 km et des émissions de CO2 de 99 g/km.

Cette motorisation 1.0 L sera associée à une nouvelle BVM6 plus légère que les précédentes transmissions six vitesses utilisées par Opel. Le constructeur annonce un gain de poids de 37 kg ce qui représente une réduction de 30 % par rapport à l’actuelle génération de BVM6. Cette boite de vitesse bénéficie aussi de crabots plus larges à taille asymétrique, de synchros triple cônes pour les premiers et seconds rapports et de synchros double cônes pour les troisième et quatrième rapports. Disponible dans un premier temps sur l’Adam, cette nouvelle BVM6 devrait aussi trouver place assez vite dans d’autres modèles du constructeur.

Pour les livrées de carrosserie de l’Adam, sachez que cinq des sept nouvelles couleurs de carrosserie arriveront au printemps prochain. On découvrira donc les teintes  suivantes :

gris métal (« Silverwalker ») / brun foncé (« M. Darkside ») / bleu vif (« Let it Blue ») / citron vert (« Dancing Green ») / gris chaud et délicat (« Pink-Kong »)

Au salon de Genève seront encore dévoilés d’autres coloris extérieurs et de nouvelles harmonies intérieures. Des nouveaux stickers, des nouveaux joncs décoratifs et différents accessoires de personnalisation seront aussi de la partie.

Opel ADAM

Ces nouvelles évolutions présentées en Suisse seront disponibles à la commande dès l’été prochain et viendront compléter l’offre actuelle faites des moteurs 1.2 L 70 ch et 1.4 L Twinport 87 et 100 ch. Bien sur aucune performance et aucun prix pour l’instant. A revoir dans quelques temps.

Via Opel.