Direction le nord ouest du Pakistan, pas très loin de la frontière avec l’Afghanistan et la passe de Lowari qui permet grâce à une route longue de 240 km d’aller de la ville de Dir aux villages situés dans les montagnes entre 3000 et 3200 mètres d’altitude.

Une nouvelle route de la mort après celles que je vous ai présenté il y a quelques temps ( http://blogautomobile.fr/?p=112347 ). Ici règnent la pluie, la neige, les éboulis, une chaussée qui ne ressemble à rien et surtout des hommes qui se battent au quotidien pour faire passer des camions bariolés et surchargés. 240 km que l’on parcourt au mieux en 3 jours si tout va bien. Ravins, chute de pierre, coulées de boue, avalanches et accidents sont le quotidien des chauffeurs qui sont payés 60$ et qui touchent une prime de 180$ s’ils reviennent avec le camion et que la marchandise a été livrée à bon port. Ici pas de tourisme, seulement de la conduite attentive qui se fait pourtant sous hashish et en compagnie d’un apprenti chauffeur ( 2 à 3  ans de formation) qui en prend quelques unes durant le voyage… simplement pour lui apprendre la conduite à risque !

Via Aljeezera, Youtube.