BMW est en forme en ce moment, et surtout revient enfin à ses fondamentaux : des voitures de sport qui donnent du plaisir à conduire. Cette Z4 Concept dévoilée à Pebble Beach en est sans doute le point culminant.

Ouf, enfin une voiture plaisir et autre chose qu’un SUV hybride/électrique ! Merci BMW pour cette Z4 (et aussi pour la future Série 8, sans oublier la prochaine M5). La précédente version (nom de code E89) était en production depuis 2009, soit une éternité pour ce genre de voiture de niche ou l’effet mode est essentiel. Le Concept que vous avez sous les yeux annonce très fidèlement la version de série dont l’annonce sera faite ultérieurement (Francfort est possible, mais cela semble un peu tôt). Retirez la plupart des artifices des show cars (rétros miniatures, un peu de fibre de carbone, feux arrières, etc…) et vous aurez la version de production.

BMW continue à faire évoluer son design en suivant les nouveaux codes stylistiques esquissés sur la Série 8. Les lignes sont plus tendues, plus musclées, acérées, simplifiés. Les flancs et le capot sont percés de larges entrées d’air tandis que le couvercle de malle arrière arbore un discret aileron « bec de canard ». Pour un peu, on pourrait croire au retour de Chris Bangle à la tête du design BMW (ce qui ne serait pas forcément une mauvaise chose…. NLDA). Le point le plus étonnant est la forme des phares. Traditionnellement étirés à l’horizontale, ils sont ici superposés à la verticale, ce qui est inédit pour la marque ! Autre changement radical : oubliez le toit rigide rétractable : le Z4 ne devrait disposer que d’une capote en toile. Légèreté et simplicité !

Les dessous de la voiture ne sont pas encore tout à fait connus, mais l’on sait déjà qu’ils seront partiellement partagés avec la prochaine Toyota Supra. La nature exacte des pièces communes est encore à préciser, mais il est plausible que le châssis, les suspensions et quelques autres éléments mécaniques fassent partie du lot. Les mécaniques BMW seront heureusement sous le capot et on peut envisager sans trop se tromper des modèles de base équipés du 4 cylindres 2 litres (20i) et un haut de gamme avec le 6 en ligne (40i). Quant à une version énervée baptisée Z4 M, il est encore bien trop tôt pour l’envisager.

L’habitacle subit le même heureux sort que la carrosserie : simplifié et sobre, dans la droite ligne du concept Série 8. Le combiné d’instrumentation est totalement numérique, et l’écran multimédia affiche une taille à peu près raisonnable. Après tout, ici, le spectacle sera vu au travers du pare brise ! Les passagers seront séparés par un très imposant tunnel de transmission, l’habitabilité posera peut être question… Gimmick de show car ou véritable proposition en série, le Concept propose des sièges de deux couleurs différentes (proposition déjà vue sur les éditions spéciales 70 ans de Ferrari).

Ce Z4 Concept, décidément très réussi, est une voiture comme on les aime : toute simple, sobre et dépouillée. Pas besoin de beaucoup plus pour se faire plaisir. Espérons que BMW conservera fidèlement les lignes et la philosophie du concept sur la version de série.

Crédits photos : BMW