Youhou !! Sortez les pantalons à pattes d’eph’ et les chemises à col pelle à tarte : c’est le grand retour du Wedge Design avec la dernière création du designer Ken Okuyama : la Kode 0.

Petit historique : le Wedge Design désigne tout un pan du design automobile s’étalant en gros de la fin des années 60 jusqu’au tout début des années 80. Caractérisé par une ligne « en coin » (wedge), il a donné le jour à un grand nombre de concept cars (Bertone Carabo, Pininfarina Modulo, Lancia Stratos Zero, Maserati Boomerang), mais aussi à plusieurs voitures de série (Lancia Stratos HF, Lotus Esprit, BMW M1 ou Lamborghini Countach). Tombé en désuétude, il refait surface sous le crayon de Ken Okuyama. Pas vraiment un inconnu (nous en parlions il y a un an lors de la révélation de la Kode57), Okuyama a notamment dessiné la Ferrari Enzo, la Maserati Quattroporte et d’autres bricoles.

Son nouveau projet nommé Kode 0 reprend gaillardement ce style, et rappelle aussi par quelques aspects une Lamborghini Centenario, notamment la découpe des ailes arrières. Lignes plutôt simples, avec de grands aplats de métal et de carbone, la Kode 0 est relativement pure et se veut un hommage manifeste au wedge design.

Le châssis monocoque en fibre de carbone est repris de… la Lamborghini Aventador. Et non, vos yeux ne vous avaient pas trompé ! La Kode 0 n’est en fait qu’un rhabillage intégral de l’Aventador. Le moteur en position centrale est bien sûr le V12 atmosphérique de 700 ch de la marque italienne. Si l’avant est plutôt simple, l’arrière est plus chargé, avec de monstrueuses sorties d’air et un empilement en « T » des 4 sorties d’échappement.

L’habitacle est reprise presque intégralement de la supercar italienne et ne subit que des retouches de couleur et de matière. La couleur, justement. Petit détail « qui tue » ou clin d’oeil appuyé : les panneaux de carrosserie intérieure apparents prennent une jolie teinte verte, qui n’est pas sans rappeler l’Alfa Romeo Carabo. Un joli hommage.

La Kode 0 sera peut être produite en toute petite série, si les acheteurs sont là. La Kode57 a quant à elle été vendue à déjà 5 exemplaires depuis l’an dernier.

Crédits photo : Ken Okuyama Cars