Peugeot-2008_2014.51

Né en 2009 et un peu contre toute attente (surtout à cause de physique difficile), le 3008 est un succès notamment grâce à son confort, son agrément général et un esprit familial. Aussi après le 3008 dérivé de la 308, voici le 2008 dérivé de la 208.

Je ne reviendrais pas sur l’allure de ce petit crossover qui arrive sur un segment en pleine effervescence avec les Captur, 500X, Mokka, Trax, Juke, Ecosport sans compter les futurs Toyota, Honda Volkswagen qui arriveront bien vite sur cette niche porteuse du segment B.
Esthétiquement ce crossover urbain est plutôt sage à coté du look rebondi du Juke mais il reprend les codes du design actuel de Peugeot avec la calandre flottante, les feux arrières en virgule ou un profil qui n’est pas sans rappeler celui du 3008, en un peu plus dynamique peut être ou la Rancho à cause du décrochement du pavillon au niveau des portières arrière. Les pare-chocs et bas de caisse de couleur noire qui protègent le véhicule sont complétés par des sabots avant et arrière en acier inoxydable et des baguettes latérales chromées.

Le Peugeot 2008 est construit sur la plateforme réussie de la 208 dont il reprend l’empattement long de 2.54 m. Le 2008 est un crossover qui est et restera une traction tout comme il prend la place de la 208 SW qui n’est pas prévue au cahier de charges de la citadine franc comtoise . Le Peugeot 2008, ce sont les mensurations suivantes :

L : 4.159 m
l : 1.739 m
h : 1.556 m
Emp : 2.538 m
Coffre : 360 dm3

Peugeot nous explique que ce crossover urbain propose une conduite stimulante, la robustesse d’un SUV, un vrai espace à vivre avec de l’habitabilité, de la modularité et un confort qui invitent à profiter pleinement des qualités de ce véhicule qui veut marier loisir, esprit hype et agrément au volant. Pour ajouter au dynamisme du crossover, Peugeot a fait des effort en terme d’allègement et le 2008 ne pèse que 1045 kg pour la petite version d’entrée de gamme ce qui doit bien aider pour rendre ce 2008 agréable à conduire.

On retrouve donc les trains roulants de la 208 adaptés à ce type de véhicule et profite de roues alu diamantées à la finition mat plus grosses que sur la citadine (16, 17 et 18 pouces selon les versions associées avec des pneus Mud &Snow). Bien entendu, suspensions et système de freinage ont été adaptés aux nouvelles capacités de ce petit crossover.

Le 2008 proposera très vite une assez jolie gamme de moteurs qui comprendra 7 blocs (4 essence, 3 diesel) qui pourront être associés soit à une BVM, soit à la BVMP du groupe PSA qui, si l’on en croit les propos du constructeur a été encore améliorée tant dans ses temps de passage que dans sa progressivité. Ainsi la gammes des motorisations du 2008 sera la suivante :

Motorisations essence :

– L3 1.2 L VTi 82 ch, BVM5, 114 g de CO2/km
– L3 1.2 L VTi 82 ch avec S&S, BVMP5, 99 g de CO2/km
– L3 1.2 L e-THP 110 ch avec S&S, BVM5, 104 g de CO2/km
– L3 1.2 L e-THP 130 ch avec S&S, BVM6, 109 g de CO2/km
– L4 1.6 L VTi 120 ch, BVM5, 135 g de CO2/km

Motorisations diesel :

– L4 1.4 L HDI 68 ch, BVM5, 104 g de CO2/km
– L4 1.6 L e-HDI 92 ch, BVMP6, 98 g de CO2/km
– L4 1.6 L e-HDI 92 ch, BVM6, 103 g de CO2/km
– L4 1.6 L e-HDI 115 ch, BVM6, 106 g de CO2/km

Pour assumer totalement son coté « petit baroudeur urbain », le Peugeot 2008 est équipée du système électronique Grip Control qui permet d’adapter électroniquement et à volonté la gestion de la motricité du crossover grâce à l’utilisation combinées des aides électroniques de série. Avec une garde au sol de 16 cm, des pneus adaptés, ce système doit permet de se sortir des petites difficultés des chemins creux ou des routes difficiles. Le système qui rappelle fortement un différentiel ou la fameuse motricité renforcée des Bipper et Partner est disponible avec deux dimensions de pneumatiques à savoir le 215/60 R16 ou le 205/50 R 17.

Le Grip Control dispose de 5 modes de fonctionnement comme suit :

– Le mode Standard est destiné aux conditions de route normales avec un faible taux de
patinage.
– Le mode Neige adapte instantanément le patinage de chacune des roues motrices aux
conditions d’adhérence rencontrées. Dès que la vitesse du véhicule atteint 50 km/h, le
système bascule en mode Standard.
– Le mode Tout-Chemin permet de se déplacer sereinement sur un terrain glissant (boue,
herbe mouillée …). Il assure le démarrage du véhicule dans ces conditions particulières en
transférant le maximum de couple possible sur la roue adhérente. Agissant comme un
différentiel à glissement limité (DGL), il est particulièrement adapté pour les chemins et actif
jusqu’à 80 km/h.
– Le mode Sable conserve du patinage sur les deux roues motrices simultanément pour
permettre la progression sur un sol meuble et limiter le risque d’ensablement. Ce mode est
fonctionnel jusqu’à 120 km/h puis bascule en mode Standard.
– Le mode ESP Off laisse au conducteur la liberté de déconnecter totalement l’ESP et le Grip
Control, jusqu’à 50 km/h, et de gérer en totale autonomie la motricité.

Toutes les versions de 2008 sont équipées en série d’un ESP, déconnectable jusqu’à 50 km/h, qui regroupe plusieurs fonctions :

ABS, antipatinage ASR, contrôle de stabilité CDS, assistance de freinage d’urgence AFU et répartiteur électronique de freinage. L’ensemble agit sur quatre disques de freins, adaptés aux différentes motorisations pour de meilleures prestations (performances et durabilité). A l’avant, les disques ventilés sont de deux tailles différentes : 266 x 22 mm et 283 x 26 mm pour les versions les plus puissantes. A l’arrière, la gamme est pourvue de disques pleins de 249 x 9 mm. En cas de choc, les occupants sont protégés par un ensemble de six airbags (deux frontaux, deux latéraux, deux rideaux. Le 2008 profite également du leadership de la Marque en termes de sécurité tertiaire. Lorsqu’équipé du Boîtier Télématique Autonome, le Crossover urbain propose gratuitement et sans limite de durée les services Peugeot Connect SOS et Peugeot Connect Assistance. En cas d’incident, le véhicule est géolocalisé et la chaîne des secours déclenchée automatiquement.

Pour ce qui est de l’habitacle et des équipements, là encore sans surprise aucune, nous retrouvons quasiment l’espace intérieur de la 208 notamment pour ce qui est de la planche de bord intégralement reprise de la citadine mais agrémentée de nouveaux inserts, de nouveaux coloris ou détails de finition. Cette dernière apparait, sur les photos, de bonne facture et devrait permettre à Peugeot de se frotter à la concurrence sans aucune crainte. On découvre un petit volant multifonctions réglable en profondeur et en hauteur qui commande le système d’infotainment et l’installation radio. L’écran tactile semi-flottant de 7 pouces est de série dès le second niveau de finition et outre la radio, il  commande l’ensemble des fonctionnalités de connectivité, y compris les services Peugeot Connect Apps. On découvre une poignée de frein à main de type aviation, qui permet de libérer un peu d’espace du coté du poste de conduite. Elégante et robuste, elle peut s’habiller d’un cuir assorti et surpiqué sur les niveaux de finition supérieurs. Toujours sur la console centrale, on note la commande du volet d’occultation du toit vitré panoramique située près de la molette du Grip Control. Le bandeau de planche de bord est désormais gainé d’un matériau qui apparait doux et agréable visuellement. Du chrome satiné agrémente certaines pièces de l’espace à vivre comme les aérateurs, la palette du frein à main, le décor inférieur du petit volant, les côtés du pommeau de levier de vitesse ou enjoliveurs du fameux écran tactile « flottant ».

Peugeot annonce un volume de chargement qui varie de 360 à 1194 dm3 dont 22 dm3 (avec une banquette arrière 1/3 et 2/3 rabattable en un seul geste) dans des rangements disposés dans le plancher ainsi que 24 dm3 répartis entre les bacs de portières avant, la boîte à gants, la bac et le porte-canette situés sur la console centrale ou les poches aumônières situées dans les dossiers avant. Le constructeur nous annonce aussi que le 2008 est équipé de 6 crochets d’arrimage et d’une prise 12 volts. On découvre enfin que le nouveau crossover de Peugeot est équipé d’un éclairage intérieur bleuté qui entoure les compteurs sur les finitions supérieures, ainsi que les bas des portières, le bas de la console centrale afin de créer une ambiance cosy et moderne. Le ciel de pavillon est lui aussi illuminé de leds qui ajoutent à l’ambiance lounge de la voiture. Sur les versions équipées du toit panoramique en verre, l’éclairage bleuté est situé de part et d’autre des rails du rideaux coulissant.

Pour mieux apprécier ce nouveau petit crossover, je vous propose quelques vidéos :

Voici donc l’ensemble des premiers éléments qui vous permettront de découvrir et d’apprécier (ou non) ce nouveau petit véhicule ludo-chic de Peugeot. Prix, spécifications détaillées, équipements seront disponibles dans quelques jours à l’ouverture du salon de Genève et le 2008 sera proposé à la vente mi mars prochain. A revoir.

Via Peugeot, Youtube.