Peugeot lancera d’ici la fin de l’année un 3008 restylé pour le marché Chinois. Celui-ci arbore la nouvelle calandre flottante et affinée voulue par l’équipe de Gilles Vidal, ainsi que quelques modifications cosmétiques efficaces pour le profil. A ce jour, rien ne prouve qu’il s’agit du restylage prévu pour la version européenne, mais rien n’assure du contraire non plus.

Sur le nouveau bouclier, on retrouve les crosses chromées autour des antibrouillards que montraient le concept HR1, mais en revanche les méplats façon 206 WRC des passages de roues ne sont pas corrigés. Les optiques avant adoptent des diodes, et leur forme est un peu plus pointue dans leur partie intérieure. Les rétroviseurs sont désormais dotés de répétiteurs de clignotants directement placés sur les coques et non plus sur le pied de portière. Juste à côté, la custode vitrée avant est raccourcie; la custode arrière est totalement différente de la version européenne, ce qui tend à penser que ces modifications sont plus qu’un simple relifting de mi-vie. Par ailleurs, le jonc chromé couvre désormais l’ensemble des surfaces vitrées, ce qui a pour effet d’affiner légèrement le profil du 3008. Néanmoins, les rondeurs de l’arrière tout comme l’aspect haut-sur-pattes ne sont pas modifiés, malgré des jantes de grand diamètre (18 pouces à priori) sur cette photo.

A l’arrière, la forme des feux évolue très peu, mais leur graphisme change, en adoptant des griffes en forme de boomerang. Le volet de coffre est entièrement repensé, dans l’inspiration des concepts SR1 et HX1 : le Lion Peugeot est fièrement souligné de son nom, tandis qu’un jonc chromé vient séparer la lunette du panneau de carrosserie ; l’ensemble reste néanmoins, comme sur l’actuel 3008, en deux parties. En revanche, le pare-choc arrière ne semble pas avoir été revu, puisque les boucliers plastiques sont inchangés.

Ce 3008 est pour le moment spécialement réservé au marché chinois. Rien ne prouve ni n’assure que c’est le restylage que connaîtra le 3008 sur le marché européen car nombre de modèles fabriqués dans la joint-venture avec DongFeng ne connaissent pas le Vieux Continent (Citroën C2, Peugeot 408…). Mais bien-sûr rien ne prouve le contraire… Il se peut que la partie avant évolue légèrement, dans l’inspiration du concept Urban Crossover Concept présenté au dernier salon de Genève. Sachez enfin que ce Peugeot 3008 concerne également l’actualité Citroën puisqu’il servira de base au prochain crossover « DSX » dont nous devrions très vite reparler. A suivre donc.

Via News2zest, Worldscoop, AutoSohu.