Et non pas de retour aux années 80 chez Peugeot et à l’appellation 309. Rappelons nous que la 309 devait au départ être une Talbot Arizona, successeure de l’Horizon. Tout une époque ! Bye bye, 309 SRD, GTI, GTI16 Bleu Miami (coloris qui ferait une belle livrée pour la future 208 GTI ou… sa petite soeur !).

Ainsi la future compacte de Peugeot qui attaquera la Golf7 ou la Megane IV en 2015 reprend une appellation des années 30. Ainsi à l’image de ce qu’a fait Citroën avec les « C » , c’est le retour d’une dénomination historique dans la gamme du constructeur franc comtois.

Cette future 301 reprendra l’esprit esthétique inauguré avec les 508 et 208, c’est à dire la fameuse calandre flottante, des flancs de carrosserie dynamisés par quelques plis ou ligne. La 301 devrait conserver le principe du pare brise avancé ou (Cab forward) mais en moins marqué que sur les 307 et 308 du fait notamment d’une hauteur inférieure à la 308 et d’une largeur accrue. L’allure de la compacte sochalienne sera en tout cas plus « nerveuse » que ne l’ont été celles des 307 et 308, un peu molle notamment de l’arrière. La 301 profitera d’une plateforme développée et réglée à la façon Peugeot (pas encore Opel !) avec entre autres des trains roulants améliorés par rapport à ceux déjà très agréable de la 308. Ces nouveaux réglages de chassis se combineront avec un poids revu à la baisse, une taille plus compacte (~ 4.20 m vs 4.28 m sur la 308) mais avec une qualité de finition revue à la hausse.

Peu d’informations au sujet de la mécanique mais L3 et L4 essence, HDI une version hybride seront normalement au programme de cette future Peugeot 301 mais attention toutefois, pas d’Hybrid4 sur la 301 car elle reposera sur une évolution de la plateforme de l’actuelle 308 qui n’a pas été prévue pour accueillir le système. On devrait donc retrouver un système plus classique avec moteur thermique associé avec un moteur électrique qui pourrait prendre sa place en le moteur classique et le boite de vitesse (à confirmer). La seule vraie inconnue au delà des évolutions des moteurs VTI, THP et HDI concerne la boite de vitesse de cette 301. Effectivement, nous pensions qu’elle disposerait d’une boite robotisée afin de concurrencer les Golf, Megane, Giulietta ou Focus mais suite à l’accord avec GM et la remise en question de ce programme PSA, difficile de faire un pronostic. Une chose est sure, les BVM, BMP et les vieillissante BVA de PSA seront de la partie lors du lancement commercial. L’habitacle devrait être clair, spacieux, convivial avec une planche de bord qui s’inspirera de celle de la 208… Va encore y avoir des grognons (NDLA : personnellement, j’apprécie cette disposition même si au premier abord elle peut surprendre) lors de la présentation de l’auto.

Au chapitre des évolutions attendues de cette 301, on parle d’une version GTI, d’un break SW et toujours d’une version cabriolet. Voilà qui devrait permettre à Peugeot de se positionner correctement sur le marché européen mais aussi sur quelques futurs marchés d’exportation.  A suivre dans les 18 prochains mois.

Crédits illustrations : L’Argus ( http://bit.ly/JhbvxJ )