Le concept Peugeot Exalt n’a pas laissé indifférent lors de sa présentation au Salon de Pékin 2014 le 10 Avril 2014, ni lors de sa figuration lors de la présentation de la nouvelle 508 à Londres le 18 Juin dernier. Mais pour pimenter un peu le Mondial de l’Auto à Paris cette année (du 4 au 19 Octobre 2014), Peugeot nous sort une nouvelle itération de l’Exalt.

Au rayon des nouveautés, cette Peugeot Exalt nous offre une nouvelle livrée, avec son « Shark Skin » à l’arrière doté d’une couleur s’approchant plus de celle d’un requin (donc gris) que de son prédécesseur, un nouveau volant dont la partie supérieure est à présent noire, ainsi qu’un second moyen de locomotion logé sous le plancher du coffre : l’HYbrid-kick, une trotinette électrique qui devrait être tout aussi innovante que la voiture qui la transporte.

Le procédé de fabrication de ce concept est identique au précédent : les 4,70 mètres de sa carrosserie sont  formées à la main par un maître artisan tôlier. La matière noble qu’est le bois trouve son alter-ego recyclable sous une forme dénommée « Newspaper Wood », fabriquée comme son nom l’indique à base de journaux économiques recyclés. Il semble que les journaux économiques permettent d’obtenir cette légère teinte saumonée. Le « Newspaper Wood » remplace d’ailleurs l’ébène que l’on retrouvait sur le premier concept Exalt, car ce bois ne pousse pas en Europe, zone où sera présentée cette seconde version. On ne peut qu’applaudir cette vision de l’écologie à la source (malgré les batteries…).
La laine, le cuir, et la fibre de basalte restent également dans les matières habillant l’intérieur. Les bandeaux issu de l’impression 3D camouflent le système Hi-Fi pour le plus grand bonheur de nos yeux.
Le système d’assainissement de l’habitacle par diffusion de fongicide et bactéricides reste de la partie.

Côté mécanique, l’Exalt est doté du système HYbrid4 plug-in, donc rechargeable sur secteur, avec un moteur 1.6 THP fort de 270 ch (si ça rappelle une certaine RCZ-R à certains) ainsi que d’un train arrière multibras abritant le moteur électrique développant approximativement 68 ch (ou 50kW si vous préférez) à l’arrière. Une fois arrondi, ça porte le tout à 340 ch.

La voiture repose sur des jantes de 20 pouces et des pneus en 255/45 R20, pour atteinte la hauteur de 1,31 mètres. Le tout porte de poids à 1700 kg, ce qui en réalité est relativement léger au vu de la carrosserie intégralement en acier et du système hybride.
Petit détail étrange, mais joli : les boulons de jantes nécessitent semblerait-il une clé Allen afin d’être déboulonnées.

Quant à l’idée de rafraîchir un concept car : est-ce là un signe positif pour une production en série d’ici quelques années ? YES PLEASE !

Ceux n’ayant jamais vu ou désirant revoir les 2 minutes 44 de l’excellent trailer de l’Exalt sont invités à visionner la vidéo ci-dessous :