45 ans entre leurs naissances mais c’est un peu la même philosophie qui a prévalu à leur conception. 4 places, 4 roues motrices, des hautes performances grâce un gros moteur puissant, du luxe confortable pour voyager au long cours et une allure un peu similaire. D’un coté la Jensen Interceptor, de l’autre la Ferrari FF ou comment deux belles autos sportives que presqu’un demi siècle sépare font route commune .

Une anglaise à la carrosserie venue d’Italie (Carrozzeria Touring), un moteur V8 6.3 L puis 7.2 L avec une puissance maxi de 390 ch sur les versions sorties à partir de 1971, une BVM4 ou une BVA3 qui transmettent la puissance aux 4 roues motrices, du cuir, un bel équipement pour l’époque et des conditions de voyages et de performances de haute volée font de l’Interceptor une belle rareté qui vient ici à la rencontre de la Ferrari FF à moteur V12 6.2 L de 660 ch avec BVRS7 et 4RM. D’un coté 1790 kg et 4.90 m de long et de l’autre 1580 kg et seulement 4.72 m de long pour faire l’agréable voyage vers les hauteurs suisses grâce aux anglais de ClassicDriver. Pour le plaisir, c’est par ici.

Via ClassicDriverTV, Youtube.