La légèreté et la simplicité reviendraient-elles enfin à la mode ? C’est en tous cas l’ambition de Porsche, qui décline pour la première fois son concept “Touring” sur la petite 718.

Si la 911 disposait déjà d’une quantité impressionnantes de versions, les 718 Cayman et Boxster étaient un peu laissées pour compte. Elles se rappellent au bon souvenir de Porsche qui en décline une version pour “puristes”.

Ne cherchez pas de nouveautés sous le capot : vous y trouverez toujours le 4 cylindes à plat turbo de 2 litres, développant 300 ch et 380 Nm de couple. Il peut ici s’accoupler à une boîte manuelle à 6 rapports (montés plus courts pour l’occasion) ou à une PDK en option.

Là où la 718 T va se distinguer, c’est au niveau des prestations routières. Elle est en effet équipée du châssis sport PASM, surbaissé de 20 mm, d’un différentiel arrière autobloquant et d’un “torque vectoring” pour optimiser les passages en courbe. Elle est équipée de série de jantes de 20″ en finition Titanium Grey et de rétroviseurs gris.

C’est également dans l’habitacle que la 718 T va marquer une différence, en arborant un certain dépouillement. Exit le massif écran multimédia, remplacé par un vide poches. Le système reste néanmoins disponible en option gratuite (oui oui, gratuite). Dans le même ordre d’idées, les poignées de porte intérieures sont remplacées par des sangles. C’est plus symbolique qu’autre chose, le gain de poids devant être très léger. Le Pack Sport Chrono est installé de série, proposant divers modes de conduite. Les autres modifications relèvent du détail  : un levier de boîte manuelle plus court, un volant Sport GT, une petite sérigraphie sur les flancs.

La 718 T Boxster sera vendue au prix de 67 250 €, le Cayman au prix de 65 210 €. Loin d’être indispensable, la 718 T est cependant un ajout opportun à la gamme Porsche, proposant un pack d’équipement intéressant (dont certains inédits avec le moteur 2 litres) et une approche plus sportive. Ses performances sont sensiblement identiques à celles d’une version classique : VMax de 274 km/h et 0 à 100 en 5,1 secondes (ou 4,7 avec la PDK).

Crédits photos : Porsche