C’est désormais officiellement confirmé, la nouvelle version de la Porsche 911 ( 991 ) sera l’une des grandes nouveautés du prochain salon de Francfort qui aura lieu du 15 au 25 septembre prochain. Aussi Porsche a fourni une série de vrais faux spyshots qui nous montres assez nettement la nouvelle sportive mythique de Zuffenhausen lors de session de roulage et de mise au point.

Au chapitre des nouveautés notables, on remarquera une auto qui semble avoir des dimensions assez similaires à celles du modèle actuel mais qui reposera sur une nouvelle plateforme à l’empattement allongé et aux voies élargies. Les 2/3 de l’allongement de l’empattement se trouvent dérrière les sièges avant mais selon le responsable du projet cela ne compromet en rien la vivacité et l’agilité de l’auto. Chez Porsche, on affirme s’être inspiré des réglages des GT3 RS pour régler les trains de roulements de cette nouvelle Porsche. Toujours au chapitre des trains de roulement, la 911 2012 délaisse la direction assistée hydraulique pour une assistance électro mécanique moins lourde et moins énergivore qui, toujours selon le responsable du projet, est aussi performante que l’actuelle assistance et qui ne nuit en rien au toucher d’asphalte et à la remontée d’informations. On l’espère !

 

Bien qu’elle soit plus sophistiquée, qu’elle dispose de nouveaux trains de roulement, d’une structure de carrosserie renforcée, cette nouvelle 911 pèse moins lourd que le modèle actuel de quelques dizaines de kilos.

Du coté des motorisations, on retrouvera le flatsix 3.8 L sur la S dans une version forte de 400 ch à 7800 trs/min soit 200 trs/min plus haut qu’actuellement avec ce même moteur. En entrée de gamme, on découvrira un nouveau flatsix 3.4 L de 350 ch qui est en fait un bloc moteur quasi identique à celui du Boxster S ( alésage et course ) mais qui dispose d’un embiellage spécifique, de nouveaux arbres à cames et de collecteurs d’échappements entièrement nouveaux. Cette « petite version » est annoncée pour 350 ch. BVM6 et une nouvelle évolution de la boite PDK sont au programme, cette dernière pouvant d’ailleurs disposer de 7 rapports ( à confirmer ). Pour ce qui est d’une première approche des performances, le constructeur fait savoir que la version S abattra le  0 à 100 km/h en 4.5 secondes et il ne faudra pas plus de 4.8 secondes à la version 3.4 L pour atteindre la même vitesse.

 

Toujours au chapitre des nouveautés, il faut maintenant regarder dans l’habitacle pour constater que lui aussi évolue assez sensiblement avec une planche de bord certes toujours dans l’esprit 911 mais avec une influence de celle de la Panamera que l’on retrouve vraiment sur la haute, large et massive console centrale plus digne d’une berline de luxe que d’une sportive. Il va falloir faire avec mais il n’est pas certains que ce soit la chose la plus réussie sur cette nouvelle Porsche 911.

 

Selon les journalistes qui ont été conviés aux premiers tests, cette 911 reste une 911 par son architecture, son moteur spécifique mais elle fait moins sportive et plus coupé polyvalent utilisable au quotidien ( pour transporter mamie et son Youki ?? ) du fait d’un habitacle plus spacieux, de sensations de conduite un peu aseptisées et d’un environnement trop bourgeois. D’autres disent même qu’il faudra attendre la GT3 RS  pour retrouver une « vraie » 911, non pas que celle soit mauvaise, bien au contraire mais elle perd encore avec cette génération un peu de son caractère même si elle passe un peu plus vite ou accélère légèrement plus fort ! A revoir dans quelques semaines avant Francfort et au printemps 2012 en concession et sur nos routes.

 

Via Porscje, AutoExpress, Autocar.