porsche-908-04-vision-gran-turismo_8

Un joli mélange de passé, de présent et de futur pour cette Porsche 908/04, qui reste et restera malheureusement à l’état de 3D numérique…

On voit souvent passer des croquis et maquettes d’étudiants designers (ou designers tout court, d’ailleurs) sur Internet. Parfois c’est joli, parfois ça l’est moins…et parfois le résultat est juste à tomber. C’est le cas de cette Porsche 908/04 Vision Gran Turismo.

porsche-908-04-vision-gran-turismo_3

Derrière cette superbe étude se cache une équipe de 6 personnes : Alan Derosier s’est occupé du design extérieur, Marcos Beltrao et Martin Peng du modelage de la carrosserie, Guillermo Mignot et Hasan Umutlu sont responsables de l’intérieur et c’est à Tom Wheatley que l’on doit les rendus 3D.

Que dire ? Que cette 908/04 est un curieux mélange de toute l’histoire de Porsche, passé, présent et futur inclus. L’avant ? La Mission E, ce concept de berline 100% électrique, nous revient immédiatement en tête. Le corps central, lui, fait plus penser à la terrible 918 : les jantes, les étriers vert acide et les échappements haut placés en sont autant d’indices. Quant à l’arrière… Quelle belle réinterprétation des Long Tails ! Rappelez-vous de la 908 du même nom, qui a tant fait pour l’histoire de la marque…

porsche-908-04-vision-gran-turismo_21

L’ensemble donne furieusement envie, il faut bien l’avouer. Les divers éléments s’accordent à la perfection, et nous sommes en présence d’une machine à l’épure et à la grâce difficilement égalable. En bonus, la livrée Martini est juste à tomber !

Mais il faudra se contenter de ces jolis visuels. Car oui, cette 908/04 n’est pas l’oeuvre du centre de style Porsche. De plus, ses créateurs ne l’ont imaginé que comme une auto de la catégorie Vision Gran Turismo du jeu éponyme, où les constructeurs présentent des voitures totalement délirantes sans aucune réalisation commerciale dans la tête. Vous vous rappelez sûrement des Bugatti, Mercedes et Alpine présentées dans cette catégorie :

Donc voilà ! A défaut de le voir un jour sur les circuits, contentons-nous de ces belles images. Parfois, on ne demande pas plus que se rincer l’œil…