1.5563€ pour le SP95, 1.5954€ pour le SP98, 1.4498€ pour le gazoil (Chiffres officiels de la DGEC) , on a même vu dans paris du SP95 à 1.82€ ! En fin de siècle dernier, nous disions quand le Super sera à 10 francs nous ne roulerons plus… Et bien le prix moyen du carburant est à 10 francs et il n’a jamais été aussi cher en France.

Les éléments qui justifient ces prix élevés sont là :

C’est l’hiver

La demande chinoise, asiatique et indienne ne fait qu’augmenter

La « crise » avec l’Iran dans le Detroit d’Ormuz

La grève générale au Nigeria qui touche la production pétrolière

La lente reprise de la production lybienne

La « faiblesse » relative de l’Euro par rapport au dollar

Et même s’il est entre 110 et 114 $ le baril de Brent (le plus cher), nous avons connu des prix bien plus élevés par le passé ne serait ce qu’en juillet 2011 où le prix du pétrole se situait aux environs de 118-119$. Les économistes et analystes financiers ajoutent leur grain de sel en expliquant que si notre carburant est plus cher c’est parce que c’est une conséquence indirecte de la fameuse dette du pays et de la baisse de la notation. L’Euro va plonger… tout est relatif (1.275$ pour 1.0€ hier) et donc nos achats pétroliers vont coûter plus chers.

La question qui se pose est de savoir si les prix vont continuer à monter et filer vers les fameux 2.0€/L (13.12 frs le litre) pronostiqués (ou déjà budgetés ??) au printemps 2011 par C.de Margerie, le patron de Total. Reste que la hausse du prix sur les marchés pétroliers n’est pas la seule cause de ces hausses successives. Pour rappel, la CLCV et l’UFC-Que Choisir avaient dénoncé l’automne dernier une augmentation des marges brutes des stations services de plus de 30% sur la période 2004-2007 mais aussi et surtout une très forte hausse des marges des compagnies pétrolières en matière de raffinage du pétrole entre 2010 et 2011 puisque ses dernières ont quasiment doublé en 2 années.

Ces hausses de prix des carburants ont évidemment des incidences non négligeables sur les budgets de tous et cela se matérialise déjà simplement par le kilométrage annuel moyen en France qui est passé d’environ 15000 km/an et par automobiliste à 12000 km en 2011. A cela on ajoutera la hausse des primes d’assurance (+3%), la hausse du prix des péages d’autoroutes (+ 2.5 % en 2012 après + 2.25% en 2011), l’augmentation de la fiscalité automobile ( baisse du bonus, augmentation du malus, hausse moyenne du prix de cheval fiscal de 4.8%). Et tout cela sans oublier que l’entretien d’une auto devient de plus en plus inabordable, grâce aux « agences de notation » on annonce une élévation du coût du crédit… Reste le prix des voitures qui est stable et même un peu à la baisse par le jeu des grosses remises que consentent les constructeurs et les distributeurs mais avons nous les moyens d’acheter une voiture et de la faire vivre, rien n’est moins sur actuellement et cela explique en partie le vieillissement du parc automobile français.

Et une petite vidéo.

Mais rassurez vous, grâce au coup de pied que vient de mettre Free dans la téléphonie mobile, vous allez pouvoir dégager un petit budget supplémentaire pour votre… carburant !

Un p’tit truc, voici un comparateur de prix du carburant assez efficace, Carbeo.com et c’est par là.

http://www.carbu.fr/index.php

Via UFIP, AFP, Ministère de l’écologie, LeFigaro,LesEchos, Dailymotion

Credit photo : AFP.