Non la FIOM n’a pas pris le pouvoir au Lingotto, nous ne sommes pas revenu au temps du puissant PCI et on n’inaugure pas l’usine de Termini Imerese ! Cette auto critique faite par Sergio Marchionne est liée à sa perception du marché nord américain et à la déconvenue de la 500 qui s’est, reconnaissons le, un peu plantée face à l’objectif annoncé de 50.000 ventes/an.

C’est donc sur CNN que l’administrateur délégué de Fiat-Chrysler a fait son mea culpa. Il a reconnu sa naïveté face à la dureté du marché US et à la réalité des ventes automobiles outre Atlantique et il explique qu’il avait fixé les objectifs de vente de la 500 en se calquant sur les ventes de la Mini aux USA qui avaient été au nombre de 45.000 en 2010. Sergio Merchionne que le réseau n’est pas assez développé et qu’il s’est mis en place un peu trop tard pour aider à la réalisation des objectifs.

Le patron de Fiat se dit néanmoins heureux des 20.000 ventes de Fiat 500 réalisées en 2011 aux USA et il souhaite faire mieux en 2012 sachant qu’il comptera sur la gamme Abarth pour aider les 500 et 500C déjà en vente. Reste qu’il va tout de même être difficile d’atteindre les 40.000 livraisons escomptées et qu’un chiffre de 30-32.000 livraisons serait déjà un beau résultat.

Pour revenir un instant à la Mini qui a servi de référence à Fiat, il ne faut pas oublier que la Mini est aux USA depuis une dizaine d’années, que la gamme Mini est autrement plus large que celle de la 500 tant du point de vue des modèles que du nombre de motorisations (la Mini diesel pourrait d’ailleurs très vite arriver aux USA). Reste le paramètre image et là c’est un avantage incontestable pour Mini qui profite depuis des années de l’image de BMW alors que la petite Fiat doit se débrouiller toute seul et sans l’aura d’une marque comme Alfa Romeo qui pourrait un peu tirer les ventes vers le haut.

Je terminerais par une rumeur qui revient à la surface du web, celle d’une très possible Fiat 500 5 portes qui viendrait épauler la 500. Ce serait une auto différente de Ellezero mais très proche de la 500 actuelle. A voir.

Via CNN, Fiat.

Crédits photo et illustration : Fiat, L’AutomobileMagazine.