L’affaire a déjà quelques semaines et elle oppose un client Audi à la filiale française du groupe automobile allemand.

un propriétaire d'Audi S6 traine le constructeur au tribunal

Ainsi le propriétaire d’une Audi S6 a assigné en justice au mois de juillet Volkswagen Group France pour un défaut d’usinage entraînant, selon lui, des risques pour sa sécurité et celles des passagers qu’il transporte. Mais ce n’est pas tout puisqu’il assigne également le concessionnaire qui a vendu et entretenu l’auto et un garage pour avoir caché sciemment des informations, proposé des réparations inutiles et causé des dommages supplémentaires à la partie mécanique de sa berline sportive.
Par la voix de son avocat, maitre F.N Wojcikiewicz, l’
automobiliste mécontent déplore des pertes de puissance notables sur son véhicule et il fait savoir que ce problème mécanique rend la voiture inapte à la circulation notamment en matière de sécurité. Le plaignant n’a eu aucun accident avec sa voiture.

Le possesseur de la S6 fonde ses propos et accusations sur le rapport et les constatations d’un expert judiciaire reconnu par l’institution. L’homme poursuit que malgré la dangerosité du véhicule, Volkswagen Group France l’a laissé en circulation sans organiser aucune campagne de rappel. Il explique qu’il n’est pas le seul a avoir eu des problèmes avec cette motorisation (6 à 8 cas recensés selon ses propos). La demande est étayée par le fait que des problèmes similaires seraient présents sur les Audi S6 et S8 ainsi que sur certaines Lamborghini propulsées par ce V10 5.2 L FSI.
L’avocat du plaignant poursuit en expliquant que certains possesseurs ont réussi à forcer Audi à faire des réparations et c’est d’ailleur le cas du propriétaire mais selon les propos il semble que malgré un échange, le second moteur installé sur sa voiture présentait les mêmes défauts que celui d’origine. L’avocat y va de sa petite phrase et de dire : « On ne sait pas combien de personnes conduisent encore ce type de véhicules dont le moteur peut s’arrêter d’une seconde à l’autre, notamment sur l’autoroute. »

Audi, via Volkswagen France n’a pas souhaité commenté cette affaire embarrasante notamment en terme d’image.

Le plaignant réclame donc un million d’euros au titre des dommages et intérêts, le remboursement de la S6 et le paiement de l’ensemble des frais  liés à la procédure. Sachez enfin que cette affaire pourrait aller encore plus loin  puisque l’avocat envisage sérieusement de porter l’affaire du civil vers le pénal.

C’est un dossier que doivent suivre avec intérêt les possesseurs de voitures du groupe VAG qui ont eu des problèmes avec moteurs TDI mais encore plus avec les TSI et TFSI. A suivre car le jugement, quand il sera rendu, pourrait faire jurisprudence pour d’autres dossiers du même type.

Via AP, LeParisien, LuxemburgerWort, Caradisiac.