… Presque tous car les sites de Sochaux, Sevelnord (partiellement) et Madrid ne sont pas concernés par cette semaine d’arrêt total de la production automobile en Europe. Les usines PSA seront donc endormies à compter du lundi 27 octobre et ne reprendront leur activité que le 3 novembre prochain.

logo-psa

Si l’on en croit la version officielle, cette décision s’inscrit dans le plan de retour à la profitabilité Back in the Race dont un des principaux objectifs est de réduire à la baisse la valeur des stocks sur parc d’un milliard d’euros d’ici à l’année 2016 . Cette décision s’inscrirait dans le cadre d’une gestion rigoureuse des stocks nécessaire au redressement du groupe automobile et à sa relance industrielle.

Du coté des syndicats, le son de cloche est tout différent puisqu’on parle de chômage fiscal et non de chômage partiel en expliquant que ce chômage est purement lié aux impôts et à la fiscalité qu’au niveau des ventes qui augmente depuis plusieurs mois. Un délégué du personnel explique que le niveau des stocks inscrit au bilan comptable de fin d’année détermine une partie du montant des impôts à verser par les constructeurs automobiles. Ainsi plus le stock sur parc est faible et moins la marque paye d’impôts.

Si nous sommes surs que les usines PSA s’arrêtent pour une semaine, on est moins certain de la motivation réelle de la direction de PSA notamment quand on écoute les propos des représentants des salariés.

Via BFM,