Dévoilée à quelques journalistes et personnes des médias dans les environs de Togliatti ce vendredi 9 mai, voici la Lada Kalina Cross développée par le préparateur russe Autoprodukt qui se veut la variante crossoverisée de la nouvelle version de la berline Kalina.

Lada-Kalina-Cross-2015.1

Garde au sol relevée, élargisseurs d’ailes et bas de caisse en plastique brut sont de la partie tout comme les protections des boucliers Av et Ar et aileron de hayon habillent  la voiture afin de lui donner des airs de baroudeuse mais aussi de sportive. La Kalina est posée sur des jantes alu à 15 branches et revendique des velléités de compétitrice ce qui est à voir quand on sait que l’auto est propulsée par le L4 1.6 L 106 ch de la marque. Même pas question ici du moteur de la Kalina Sport. Selon les informations disponibles, il semble que ce soit le designer Vitaly Ivanov qui soit à l’origine de cette proposition. 

 

Mais si l’on grogne chez Avtovaz, c’est parce que de son coté, le constructeur de Togliatti travaille actuellement au développement d’une auto de sa gamme qui sera « crossoverisée » pour mieux répondre à la demande du marché russe qui semble apprécier, à raison, les voitures à la garde au sol réhaussée, ici de 26 mm si l’on en croit les informations officielles.
Ainsi la marque russe a demandé à ses clients et aux amateurs de faire un choix et de donner leur préférence entre une Kalina Cross développée sur la base de la nouvelle version break et une Largus. Lancée depuis un mois environ cette enquête auprès de la clientèle est encore en cours mais aucune décision officielle n’a été prise quant au modèle choisi par Lada.
Ci dessous les projets Lada :

L’affaire se complique un peu plus quand on sait qu’Avtovaz a déposé le nom Lada Kalina Cross et que les ingénieurs de la R&D du constructeur sont au travail actuellement sur ces projets. En colère, le constructeur russe n’a pas tardé à publier un communiqué officiel qui dit en substance : « Les produits de tuning de cette entreprise ne sont pas approuvés par Avtovaz. Sur base de sa production à faible volume, il est difficile d’imaginer que ce crossover ait subi le long et coûteux processus de certification auprès des organismes d’État. Pourtant, les pare-chocs et composants de châssis sont soumis à une certification obligatoire. Un véhicule avec des éléments non-certifiés peut être dangereux pour autrui dans le cadre d’une utilisation sur la voie publique. En faire la publicité revient, en substance, à promouvoir une dangereuse violation de la loi, alors que les constructeurs automobiles et la police de la circulation font de grands efforts pour réduire le nombre d’accidents et de blessés sur les routes. En outre, ces publicités utilisent le nom LADA Kalina Cross, ce qui constitue une utilisation illégale des marques déposées par Avtovaz ».

Lada Kalina Wagon Cross.1

Voilà donc une affaire qui semble assez mal engagée pour Autoprodukt qui se retrouve face à l’Alliance et à sa puissance juridique et économique. Une affaire russe à suivre dans les prochaines semaines avant la présentation de la version officielle qui pourrait se faire fin août au salon de l’automobile de Moscou (MIAS) qui se tiendra du 27 août au 7 septembre prochain.

Via Autoprodukt, Auto.ru.msn, Ladainfo, Rusautomobile.ru, Avtovaz.