Pas mieux que -7.0% de baisse et encore si on parle de données brutes car si on parle de données JOC (nombre de jours ouvrables comparables), on plonge à 15.5% ce qui veut dire qu’en 2012 148.966 voitures neuves ont été mises à la route alors que l’an passé sur la même période 160.199 autos avaient quitté les concessions automobiles.

Les constructeurs hexagonaux sont encore bien touchés par la baisse des immatriculations puisque globalement les groupes automobiles français perdent 10.4% par rapport à l’an passé avec 79.890 autos neuves livrées (vs 89.167 ex). Une fois encore c’est Peugeot qui est le plus touché avec une chute des livraisons de 12.5%, il précède Renault avec une baisse de 11.2% et Citroën qui limite les « pertes » avec -6.8%. Renault limite la casse grâce à Dacia qui voit ses livraisons bondir de +99.5% (9.128 ex en 2012 vs 4.575 ex en 2011). On sent clairement la combinaison des effets Duster + Lodgy pour la filiale roumaine de Renault.

Du coté des constructeurs étrangers la tendance est là aussi à la baisse mais de manière moins marquée puisque les ventes ne chutent que de 2.8% si l’on compare les livraisons de juillet 2011 et celles de juillet 2012. Ainsi ce sont 69.076 autos « étrangères » qui ont pris la route au mois de juillet soit 46.37% du marché.

Les perdants sont toujours les mêmes puisque Seat plonge encore et toujours de 35.6%, Opel perd 25.9%, Ford chute de 17.9%. Le groupe Fiat est à la baisse sur ses 3 marques ( Alfa Romeo : -30.6% / Fiat : -12.4% / Lancia : -36.7%). Smart est toujours en baisse Mercdes benz quasi étal et étrangement Nissan perd quelques livraisons avec -3.8%. BMW est lui aussi très légèrement en recul avec -1.0% par rapport à juillet 2011. Parmi les marques qui s’en sortent bien, on notera Infiniti avec +44% mais des volumes très faibles, le groupe Hyundai Motors avec + 37.4 avec un remarquables + 46.1% pour Hyundai. Audi, Skoda et VW sont toujours à la hausse tout comme le groupe Toyota qui revient en forme avec ses 3 marques qui sont en croissance en juillet (Toyota : +13.2% / Lexus : +12.7% / Daihatsu : +43.5%).Pour les marques de moindre importance le marché est quasiment étal avec -0.5% et 5.002 voitures livrées cette année contre 5.028 autos livrées l’an passé.

Un marché encore très difficile et une sale session pour Peugeot qui ne redécolle pas malgré l’arrivée de la 208 et du 4008. Ca va mieux pour Citroën et chez Renault c’est moyen car sans le secours de Dacia, la marque serait à la peine en attendant la Clio et les nouveauté à venir… chez Dacia ! Chez les constructeurs étrangers, les tendances de chaque marque se confirment en chiffre mais aussi dans les réseaux dont certains sont en grosses difficultés et souffrent comme c’est le cas le réseau Fiat comme vous le montreront les deux exemples ci dessous venus de la région ouest .

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Cholet.-La-concession-automobile-Le-Hall-des-sports-liquidee-_40787-2082121——49099-aud_actu.Htm

http://pro.largus.fr/s_informer/economie/rennes–la-sobredia–anticipe-et-se-restructure-1798368.html

Peu probable qu’août, septembre soient meilleur d’autant que nous sommes en phase de « déconsommation » quasi généralisée et ce ne sont pas les mesurettes de l’état qui changeront quelques choses à l’état du marché français. A suivre dans les prochains mois mais sans grand espoir de réelle embellie !

Via CCFA.