2760937_hyundai_640x280Jusqu’où peut-on aller pour vendre une voiture ? C’est en jouant à fond la carte de l’humour noir que l’agence de publicité internationale Innocean Worldwide voulait vanter les mérites de la Hyundai xi35 Full Cell. Dans un spot d’une minute (un délai peut-être trop court…), un homme d’une cinquantaine d’années au bout du rouleau décide d’en finir avec la vie : il s’enferme dans son garage puis dans sa voiture et laisse tourner le moteur, vitres fermées. Heureusement (ou malheureusement) pour lui, sa Hyundai écolo ne rejette pas de particules de gaz. Seulement des particules d’eau. Perso, le scénario ne me choque pas (je suis adepte de l’humour noir), mais je trouve que le rire jaune ne se déclenche pas à cause de l’atmosphère et du jeu justement trop parfait et pas assez décalé de l’acteur. Ce genre d’humour fonctionne quand c’est drôle, quand on sent le 2ème degré, façon Groland. Ma fille de 11 ans a commenté la pub : « Je ne savais pas qu on pouvait se suicider comme ça. A la rigueur, en film de prévention, cela aurait été plus intéressant« . Comme beaucoup d’autres internautes, une blogueuse londonienne a détesté cette pub qui lui a fait revivre le suicide de son père. Est-ce en effet ce que l’on attend d’une pub ? Qui aura envie d’acheter une voiture lançant des signaux morbides ? Pas franchement vendeur à mon avis… Cependant, de là à l’interdire… Il vaudrait mieux s’attaquer à certaines radios 100 % vulgaires et qui s’adressent à des ados… Bref, comme Coluche disait, « on peut rire de tout, mais pas avec n’importe qui« .
Une autre pub de Hyundai pour le Veloster avait déjà été censurée. La note d’ambiance était cette fois celle d’un film d’horreur, genre Psychose. La chute était selon moi déjà mieux réussie. Mais n’est pas Hitchcock qui veut…

Bon week-end à tous et à toutes et ne tentez pas l’expérience chez vous… 🙂