Présent à Berlin pour promouvoir la branche électrique de sa politique Drive The Change 2016, Renault a quitté le salon de l’éco-mobilité organisé par Michelin couvert de trophées grâce à Fluence Z.E..

La berline électrique zéro émission du losange est arrivée en tête du rallye inter-urbain de 300 kilomètres visant à mesurer les performances écologiques des candidates en course.

Sur la parcours, Fluence Z.E. a subi une immobilisation de près de 6 minutes pour changement de batterie. Celà n’a nullement compromis ses chances et celles de son pilote, le testeur Renault Sport Grégory Fargier d’arriver en tête du rallye devant la Tesla Roadster et l’Opel Ampera.

Fluence Z.E. bat à la fois des petits modèles sportifs mais aussi des véhicules à hydrogène et à pile à combustible.

Au-delà de cette première place au rallye, les 5 autres prix rafflés par Fluence Z.E. récompensent sa maniabilité ( épreuve réalisée sur le circuit de l’ADAC), son efficacité énergétique ( les 300 kilomètres du rallye couverts avec une consommation de 37,44 kW/h soit une autonomie de 215 km), son bilan C02 ( 57 grammes de CO2 par kilomètre mesurés par les experts Michelin, c’est mieux que les données homologuées du véhicule, supérieures de 8% à ce score !), son degré d’émissions locales ( aucune émission poluante à l’usage), et son « design technologique« , soit sa capacité à intégrer les solutions de recharge de la batterie dans le véhicule.

A  noter enfin, que le rallye urbain de 30 km a couronné Nissan Leaf, véhicule zéro émission de l’Alliance Renault-Nissan devant les jumelles de PSA, Citroën Zéro et Peugeot ion .