img-2011

Poussé par le succès de Citroën et de sa griffe chic DS, le constructeur au losange entend bien récupérer sa part du gâteau en créant son propre label haut de gamme. Si l’info n’est pas nouvelle, on n’avait jusque là pas encore vu la couleur de cette fameuse griffe « Initiale », dont la Clio et le futur remplaçant de l’Esapce seront les premiers représentants. Grâce à notre camarade Cédric (alias Youyou56) des forums Worldscoop et C-forum et à son œil de lynx, nous avons enfin sous les yeux les premières images de la future Clio Intitale, qui sera présentée pour la première fois au public à l’occasion du Mondial de l’automobile.

Premier signe apparent de cette nouvelle stratégie, la disparition du monogramme Clio sur la carrosserie, remplacé par « INITIALE ». Extérieurement, la Clio Initiale ne se différencie pourtant que très peu de la Clio Standard. Autant le dire tout de suite, c’est une Clio en finition haut de gamme, rien de plus. A l’avant, les plus observateurs reconnaitront surement le bouclier issu de la version GT qui, pour l’occasion, a subi quelques modifications : la barrette de diodes de la GT (dans la prise d’air du bouclier) a laissé place à un anti-brouillard rond cerclé de chrome, qui vient se loger dans encadrement noir brillant. La Clio Initiale adopte par ailleurs des projecteurs bi-xénon à faible puissance (cf. absence de lave-projecteurs) et devrait proposer (probablement en option) un toit vitré fixe, comme on peut le voir sur ces images. Afin de la distinguer autant que possible des autres versions moins « chic », Renault ne proposera qu’un nuancier restreint : outre ce joli beige aux reflets colorés (déjà vu sur le haut de gamme au losange par le passé), seules deux autres couleurs devraient être proposées, dont le Noir étoilé de la version RS. Une bicoloration façon Renault série 23 aurait été le top du top mais bon, il ne faut pas trop pomper sur la concurrence non plus, ça risquerait de se voir…

A l’intérieur, la sellerie Nappa bicolore offrant un dégradé de couleur saute immédiatement aux yeux (tiens, tiens, j’ai déjà vu ça quelque part, pas vous ? Dhhh… Sss.. hum, à vos souhaits). A l’avant, la coiffe de la planche de bord devrait enfin adopter un matériau plus flatteur que sur les autres niveaux de finition puisqu’elle pourrait bien être gainée de cuir. Les pièces chromées sont quant à elles remplacées par du chrome satiné. A l’arrière, la portière accueille un médaillon de cuir dans l’accoudoir, là où une Clio standard possède une contreporte intégralement faite de plastique. Question confort acoustique, les occupants de la Clio Initiale seront mieux traités que les autres puisque celle-ci devrait profiter d’une meilleure insonorisation que les niveaux de finition inférieurs.

Côté mécanique, il ne faut pas s’attendre a de grosses surprises. La Clio Initiale devrait être disponible avec les motorisations 1.2 TCe et 1.5 dCi dans leurs versions les plus puissantes. La Clio Initiale sera produite dans l’usine de Flins et sera, avec le futur remplaçant de l’Espace (qui pourrait bien ne plus porter ce nom) la première représentante de ce nouveau label. Notons au passage que production à l’usine de Flins signifie pas de version avec volant à droite, l’usine de Flins ne produisant pas de telles versions. La Clio Initiale brillera donc par son absence au Royaume-Uni, qui est pourtant un marché de choix pour ses cibles directes, les Mini et DS3, qui rencontrent un beau succès auprès des britanniques. Un peu dommage.

cimg8610

Au final, qu’en penser ? Bien que Renault fasse tout son possible pour nous faire passer des vessies pour des lanternes, personne ne sera dupe : la griffe Initiale ne sera rien de plus qu’un niveau de finition haut de gamme qui viendra nous rappeler le bon vieux temps des Clio et Safrane Baccara des années 90 et même… Initiale, l’appellation ayant déjà été utilisée pour le haut de gamme de la marque (même s’il est vrai que la Vel Satis Initiale est loin d’avoir laissé un aussi bon souvenir, en particulier pour les propriétaires qui ont dû passer des heures au garage…). C’est peut-être un peu léger pour contrer efficacement Citroën et sa griffe DS. Car si DS a su se faire sa place ces dernières années, c’est grâce à une gamme entièrement dédiée de véhicules, là où Renault ne fait que réinventer ses anciens niveaux de finition.

CIMG8656

 Merci et bravo à Cédric (Youyou56) de Worldscoop et C-Forum pour les photos