Déjà connue sous les noms de Samsung SM7, voici donc la Renault Talisman qui se veut la version chinoise de la grande berline coréenne qui peine toujours à séduire les clients sur son marché domestique de Corée du Sud. Une chose est sure, on la voit partout hors d’Europe, à croire que cette auto est le porte bonheur du patron de l’Alliance Renault-Nissan… à moins que son développement ait coûté si cher qu’il faille la vendre un peu partout pour amortir les investissements !

Peu de variations entre cette Talisman et la Safrane que vous connaissez depuis bon nombre de mois si ce n’est le logo qui porte le nom de cette grande berline traction à moteur V6, boite CVT et avec un bon niveau d’équipement. Comme la SM7, cette Talisman est développée sur la  plateforme Nissan J 31 qui sert notamment à la Nissan Teana construite par la joint venture Dongfeng-Nissan et qui connait un succès certain puisqu’il s’en est vendu plus de 150.000 exemplaires sur le marché chinois en 2011.

Cette Renault Talisman sera proposée avec deux moteurs V6, un de 2.5 L de 185 ch et un 3.5 L fort de 252 ch. La Renault Talisman vendue en Chine sera produite en Corée et sera proposée dans les prochains mois à un tarif qui débute à 318.800 yuans (38.500€). En attendant que Renault produise en Chine, on apprend aussi que les Laguna, Megane CC, Scenic, Fluence et Latitude fabriquées hors du pays accompagneront encore la Talisman dès qu’elle sera  disponibles en Chine.

Via Renault, CCN.