Lorsque Renault a annoncé il y a déjà de longs mois la venue de la troisième génération de sa petite citadine, le constructeur avait été aussi ferme que BMW au sujet des SUV : « Non il n’y a aura pas de Twingo à l’esprit sportif et joueur ! » L’affaire parassait donc entendue et définitivement réglée, nous allions devoir nous contenter des versions L3 0.9 L TCe et 1.0 L atmo… Et puis au fil des semaines depuis la présentation officielle et l’annonce d’une Smart Brabus en cours de développement l’espoir est revenu. Twingo-GT-cavalino-blogautomobile Et finalement l’information est venue de la bouche du patron de Renault Sport, Patrice Ratti. Une Renault Twingo avec la bougeotte est bien préssentie et serait en cours de mise au point. Par contre pas de Twingo RS, plutôt une Twingo GT dans l’esprit de la Clio du même nom. Comme pour la version Brabus, le problème vient du moteur puisque la Twingo n’est pas prévue pour l’installation d’un moteur L4 genre 1.2 L TCe et on s’achemine vers une grosse évolution du bloc L3 0.9 L TCe qui pourrait, selon plusieurs sources, voir sa puissance passer de 90 à 110 ou 115 voire 120 ch. Une chose est sure, la Twingo RS mk2 ne sera pas déposée en matière de puissance. Et le patron de Renault Sport de se vouloir bienveillant en faisant clairement savoir  : »Je ne voudrai pas la faire si elle n’était pas au moins aussi bien que la Twingo  RS Mk2″. Nous voilà en partie rassurés !

On reste toutefois très attentif et pressé d’en savoir plus car une petite auto sportive avec un moteur volontaire à l’arrière ça doit pouvoir le faire et apporter sa dose de satisfaction au volant. Ne perdons pas de vue que le plaisir de la conduite ne passe pas obligatoirement par un budget de plus de 200.000€ et une puissance d’au moins 500 ch ! Il faut en finir avec cette légende essentiellement propagée par la profusion jusqu’à l’écoeurement de supercars dans les médias et notamment sur le net. (NDLA : au début des années 60, des Mini d’une soixantaine de chevaux explosaient la concurrence au Monté Carl’ ).

Reste qu’un petit look sport, de bons sièges, un chassis comme sait les faire Renault Sport, un joli bruit moteur, des perfs’ au rendez vous et un prix contenu seraient déjà de bons éléments pour réussir sur le marché en attendant les concurrentes comme la Smart Brabus ou l’hypothétique UP GT…

Twingo-GT-ARR-cavalino-blogautomobile

 

Et pour les amateurs de sportives du passé, tout cela a un petit goût de… 4 CV 1063 qui fut, à son époque, victorieuse en rallye mais aussi au Mans dans sa catégorie. A suivre avec attention.

Via Autocar.
Crédits illustrations : Cavalino pour Blogautomobile.