Cette nouvelle Renault a fait son petit effet au premier semestre 2012. Il y a bien sur eu les détracteurs, ceux qui sont tombés sous le charme par ce véhicule venu quasiment de nul part sauf peut être du croisement d’un BMW C1, d’un Piaggio MP3 et d’un chassis à 4 roues. Certains y ont vu aussi une Lumeneo Smera  « Low cost » mais une chose est certaine, ce quadricycle électrique Renault ne laisse pas indifférent, et rien que pour ça le constructeur a réussi son pari c’est à dire faire parler un peu plus que d’habitude et autrement d’un véhicule sur batteries.

Par contre, il nous manquait une donnée objective au sujet de la Renault Twizy, comment se vend t-elle sur les marchés européens, en France. Les chiffres n’étaient pas faciles à obtenir car la Twizy n’est pas comptabilisée avec les immatriculations « normales » de voitures car elle est homologuée dans la catégorie des quadricycles lourds. Heureusement Renault vient de publier les résultats commerciaux pour les marchés européens où elle est vendue depuis le 1er semestre de cette année 2012.  Voici donc les chiffres, d’abord ceux du mois de juin 2012 puis ceux du premier semestre 2012 :

Chiffres du mois de juin 2012 :

Europe : 1.583 ex

Allemagne :  513 ex
France : 275 ex
Italie : 226 ex
Espagne : 200 ex
Suisse : 96 ex
Belgique + Luxembourg : 82 ex
Autriche : 71 ex
Grande-Bretagne : 53 ex
Pays-Bas : 52 ex
Portugal : 15 ex

Chiffres du 1er semestre 2012 : 

EUROPE : 6.057 ex

France : 1.551 ex
Allemagne : 1.487 ex
Italie : 1.243 ex
Espagne : 671 ex
Suisse : 336 ex
Belgique + Luxembourg : 319 ex
Autriche : 168 ex
Grande-Bretagne : 157 ex
Pays-Bas : 83 ex
Portugal : 42 ex

Voilà quelques éléments objectifs qui aideront à votre réflexion sur le sujet. Difficile de dire si c’est bien, pas assez, trop peu mais en tentant une projection sur ce second semestre on peut raisonnablement envisager les 12.000 Twizy mise à la route d’ici au 31 décembre 2012 au soir.

Via Renault.