Née en 2002, disparue en 2009, la grande berline de Renault revient sur le devant de la scène médiatique et… diplomatique.

Renault-Vel-Satis.1

La Vel Satis va t-elle régler les crises ukrainienne ou syrienne ? Solutionnera t-elle le problème du Traité Atlantique ? Va t-elle choisir le futur président de l’Union Européenne ? Ou va t-elle devenir la voiture officielle de l’Equipe de France au Brésil ?

Rien de tout cela mais la grande et singulière berline de Renault est à la hauteur du problème et de l’enjeu.

Dans une semaine, auront lieu en France les commémorations officielles destinées à marquer le 70eme anniversaire du 6 Juin 1944. Parmi les invités de la France aux cérémonies il y aura bien sur la reine d’Angleterre mais un problème immense se posait, comment transporter la royale altesse avec des robes aux couleurs improbables et aux chapeaux assortis ?
Aucune voiture dans les garages de la République ne convenaient puisqu’aucune d’entre elles, sauf les Espace et Galaxy des services de sécurité du chef de l’état, ne disposent d’une garde au toit suffisante pour accueillir Elizabeth et ses galurins singuliers. Exit donc les trop basses DS5, les C6, C5, 508 ou Laguna mais il restait bien la Mia du ministère de l’écologie. Hélas le look boite à chaussure, le confort inextistant et les places arrières décalées ne faisaient pas l’affaire ou alors Ségolène Royale n’a pas voulu prêter sa voiture de fonction…

Renault-Vel-Satis.2

La solution est donc venue de Renault et de son garage puisque c’est le constructeur au losange qui fournira le véhicule officiel qui va permettre à la reine Elizabeth II de voyager avec ses « bibis » sur la tête. Pour cet évènement historique, Renault remet en service une… Vels Satis 3.5 L V6 blindée qui est habituellement garée dans les parkings où sont conservées les automobiles historiques de la marque.
C’est dans une voiture que l’on risque de remarquer que se déplacera la reine d’Angleterre dans une semaine alors que le chef de l’état utilisera la Citroën DS5 grise et normale qui sert au quotidien.

Joli petit coup de com’ de Renault et prestigieuse remise en avant d’une voiture pleine de qualités mais surement mal lancée, mal vendue et peu mise en avant durant les sept années de sa carrière commerciale. Reste quand même une auto qui a plus d’allure qu’une terne et normale Latitude.