BlogAutomobile

Renault-Samsung Motors : 10 matins calmes à Busan

 

 

” Il faut que nous ajustions notre production, abaissions notre volume de stock pour faire face à l’augmentation des prix du pétrole, à la volatilité des marchés par actions, à la dette de zone Euro. La production sera normalisée dès le mois prochain. ” Voilà l’explication officielle et bien “langue de bois qui ne veut rien dire” faite par le porte parole de Renault Samsung Motors auprès des agences de presse.

Plus certainement Renault Samsung Motors va mettre au chômage technique tous les personnels de l’usine de Busan durant 10 jours afin d’écouler les surstocks de production. Il semble surtout que la forte baisse des ventes des Renault Samsung soit la cause réelle de cette situation puisque l’on apprend que sur les onze premiers mois de l’année 2011, le constructeur sud coréen a vu ses volumes de ventes s’effondrer de 30% alors que le marché croissait de plus de 1.2%. Renault Samsung a encore perdu quelques 13% sur le marché en novembre.

Le mauvais accueil par la clientèle de la SM7, les difficultés de la SM5 qui se fait laminer par les Kia K5 (Optima) et Hyundai Sonata (i40), les résultats très moyens du QM5 (battu par les Sportage, iX35  et Korando) sur le marché sud coréen sont en bonne partie la cause de cette fermeture durant 10 jours de la grande usine de production… Dans le même temps Hyundai Motor fait tourner toutes ses usines à plein régime. La conjoncture défavorable annoncée pour Q4 et pour 2012 ne devrait pas arranger les choses si l’on en croit les propos de l’Association coréenne des constructeurs automobiles. Le ralentissement de l’économie en Europe mais aussi en Asie, la hausse des salaires, du won ne devrait pas vraiment stimuler les ventes à l’exportation pour Renault Samsung qui , contrairement à Hyundai et Kia, n’a pas d’usine en dehors de la Corée.

Renault Samsung Motors occupe désormais la 4eme place au classement des marques automobiles en Corée dérrière Hyundai, Kia, Chevrolet et le retour en forme de Ssangyong devrait vite mettre la pression sur la filiale de Renault !

 

Via Straitstimes.com, Renault-Samsung.