Hélas oui, après quelques réalisation de bon gout de la part de Mansory, le préparateur nous dévoile les premiers sketchs de l’auto quil présentera au salon de Genève, une nouvelle Rolls Royce Ghost . Autant dire qu’elle ne donne pas dans le discret avec sa teinte bleue et sa parure « or verni » , un rien dans le vulgaire même ! Même les roues de 22 pouces ont droit au traitement doré ce qui n’arrange rien à l’affaire. On n’oubliera pas au passage, un petit spoiler qui n’arrange rien à l’affaire, un fameux et hideux becquet de coffre, un diffuseur, des leds diurnes et deux « belles » sorties d’échappement » dorées ( avec ligne d’échappement sport )…

Au delà de la « jackysation exterieure », il y a celle de l’intérieur qui passe par ducuir, de l’alcantara, des inserts carbonés et du bambou à gogo ! Trop top les designers-tuners ( mais est ce le bon mot ? ) de K.Mansory. On apprend aussi que Mansory s’est penché sur le cas du moteur V12 qui passe de 570 chevaux à 720 chevaux avec un couple porté à 1020 Nm pour un 0 à 100 km/h abattu en seulement 4.4 secondes et une Vmax de 310 km/h ( grâce à une ECU reprogrammée, des gros turbos )…mais tout cela est il bien nécessaire pour une limousine de prestige faite pour voyager confortablement à l’arrière et dont le constructeur dit toujours que les performances des moteurs d’origine sont largements suffisantes pour tous les conducteurs… à moins que ce ne soit les chauffeurs.

Probablement une auto à destination de la clientèle moyen orientale et même pas sur tant ce Ghost est un fantôme qui pourrait faire faire des cauchemars à bien des acheteurs! Et une Rolls Royce ne sera jamais une sportive ce n’est pas sa destination. A voir au salon de Genève.

Via Mansory.