BlogAutomobile

Saab : Le bout du chemin approche

 

 

Alors…. le groupe chinois Pang Da reviendrait à la table des négociations, Bank of China ne serait finalement pas dans le tour de table, une autre banque chinoise pourrait faire son apparition, Youngman ne versera plus d’argent tant qu’un accord ne sera pas signé mais hélas sans argent en provenance de Youngman, pas de salaires payés pour le mois de novembre 2011.

Et selon l’administrateur judiciaire de Saab, Guy Lofalk, aucune solution viable industriellement et financièrement n’est actuellement proposée par Swan ce qui met en péril tout plan de restructuration et de survie. Aussi Guy Lofalk de faire savoir à Dagens Industri que l’on arrivait au bout du chemin car GM qui devait rendre une réponse en fin de semaine passée n’a toujours rien répondu à la dernière proposition. Pas de voitures produites, pas de salaires, pas de liquidités, pas d’accord de GM, le récent directeur de la production (Goran Ejbyfeldt) sur le départ, une filiale importante qui va disparaitre (Saab UK), il semble qu’il soit venu le temps d’abréger l’agonie du constructeur suédois qui n’a que trop duré et c’est le chemin que l’administrateur judiciaire semble vouloir prendre d’ici à quelques jours si aucun plan de sauvetage crédible n’est venu relancer le processus. Reste que si la fin de la procédure de restructuration est mise en place, Swan et Victor Muller auront encore 4 jours pour faire appel mais il apparait tout de même que Saab est vraiment entrain d’être lâché de toutes parts notamment par le gouvernement suédois qui ne bouge plus et reste indifférent à la disparition annoncée du constructeur suédois.

La fin semble toute proche sauf… Oui, n’oublions pas que Saab c’est plus fort que tous les feuilletons que nous connaissons !

 

Via DI.se, DN.se, Autoblog.