L’OND ou Office National de la Dette suédois vient de faire savoir qu’il venait de prendre la décision de devenir le nouveau propriétaire de Saab Automobile Parts AB, filiale de Saab Automobile AB (en liquidation) dédiée à la fabrication et à la distribution des pièces de rechange pour les voitures Saab. Le DG de Saab Automobile Parts, Bo Lundgren, se déclare satisfait par l’arrivée de l’état suédois à la tête de l’entreprise. Il explique que cette nouvelle situation va permettre à la société d’avoir un propriétaire stable, sur, travaillant sur le long terme qui devrait bien aider au développement des projets et objectifs de S.A.P AB.

L’Office National de la Dette suédois a demandé au gouvernement de prendre la décision de transférer les actions au Ministère des Finances  du pays. Le produit de la vente de Saab Automobile Parts AB et le revenu des dividendes iront à la réserve de garantie de la dette comme le prévoit la loi de finances et la réglementation sur les prêts et les garanties financières. On se rappelle tous que l’OND était devenu le principal créancier de Saab au moment de la faillite puisque l’Office de la dette s’était porté caution pour que Saab Automobile AB obtienne une prêt de la Banque Européenne d’Investissement (BEI) quelques mois plus tôt.

Avec ce dernier mouvement dans l’affaire Saab, il semble que l’on touche vraiment à la fin de l’affaire automobile surtout que le repreneur de la division automobile, NEVS, ne semble pas très « vivace » au delà des annonces et d’un peu de communication.

Via WSJ, Saablog-in.blogspot.fr.