Il était aux environs de 13h30 ce jour quand Saab by NEVS a dévoilé la première voiture sortie des chaînes de fabrication de l’usine de Trollhättan. Comme nous vous le disions hier, il s’agit bien d’une 9-3 Aéro Turbo 220 ch en livrée noire.

Saab 9-3N

Toujours comme nous vous l’expliquions, pas de précipitation pour sortir vos chéquiers car dans un premier temps les voitures sont destinées aux marchés chinois et suédois exclusivement. On a aussi découvert qu’à motorisation et équipements équivalents, les Saab 9-3 2014 sont 10% moins chères que les dernières Griffin dont elles sont issues. Ainsi la 9-3 Aéro BVM6 est vendue 279.000 couronnes suédoises et la version avec BVA 289.000 SEK.

Saab aero 9-3N.15

Les clients suédois vont pouvoir très rapidement passer commande des nouvelles 9-3 qui arriveront sur les routes dans le courant du premier trimestre 2014. Lors de la conférence de presse, les dirigeants de NEVS ont expliqué que les versions break, 9-3X, Cabriolet et électriques arriveront dans le courant du printemps 2014. Il a aussi été confirmé que Saab Automobile Parts AB devenait ORIO AB pour le SAV et les pièces détachées.

Pour l’instant les 9-3 ne seront produites qu’à quelques dizaines d’exemplaires par semaines mais le rythme de production devrait monter en cadence tout au long de l’année 2014 et en fonction bien sur de la demande des clients.

Après la présentation de la version électrique au printemps prochain (probablement au salon de Pekin), le constructeur sino-suédois mettra en service une flotte test de 200 Saab 9-3 en Chine.

Bien sur Kai Johan Jiang, le grand patron de NEVS était présent pour cette reprise d’activité et il s’est déclaré heureux d’avoir pu relancer Saab en un peu plus d’une année tout en renouant avec les sous traitants et partenaires d’antan. Ainsi ce sont quelques 400 fournisseurs qui sont de retour aux affaires vers le constructeur suédois.

Saab a aussi relancé son site internet qui sera étoffé dans les prochaines semaines et dont voici le lien :

http://www.saabcars.com/en/

On ne peut que souhaiter réussite et prospérité à la firme suédoise mais le chemin sera long et surement semé d’embûches avant de remettre la firme suédoise en position de se battre sur les marchés et de revenir dans l’esprit des clients potentiels qui depuis deux bonnes années sont partis à la concurrence. Espérons aussi que les saabistes seront aussi un peu plus acheteurs et moins collectionneurs qu’ils ne l’ont été durant la difficile période Victor Muller ! A suivre avec intéret et une passion discrètement scandinave.

Saab aero 9-3N.10

Via Saab-NEVS, SaabUnited.
Crédits photos : Saab United, Saab.