1920x1080_A4_Allroad_Galerie_Exterieur_3_20160111

Le salon de Détroit voit arriver le retour de l’appellation « Allroad » sur la dernière Audi A4.

Audi entend bien confirmer la réputation de sa technologie « Quattro » par l’intermédiaire de ce break rehaussé. Écoulée très modestement en France, l’Audi A4 Allroad jouit d’une solide réputation dans des contrées telles que le Canada ou encore les pays nordiques où la concurrence fait rage avec les Volvo « Cross Country » (V40/60 et XC70), autres références en la matière.

Rien pour troubler l’oeil d’un habitué des productions d’Ingolstadt, il ne s’agit ni plus ni moins au premier regard que d’une Audi A4 Avant un plus haute que la moyenne et dotée de pares-chocs en plastique.  Pas moins de 14 couleurs sont disponibles au catalogue et les parties plastiques peuvent être peintes en option, le tout assorti de jantes allant de 17 à 19 pouces. Son look baroudeur plaira aux amateurs de breaks lorgnant sur le nouveau SUV du voisin.
Les renforts tout autour de la carrosserie vous laisseront même moins de scrupules à l’emmener hors des sentiers battus sans aller jusqu’au franchissement pur et dur (de toutes manières, les uniques obstacles que franchiront les exemplaires écoulés dans notre pays seront sans aucun doute des trottoirs un peu haut).
J’en ai fini là pour les préjugés, le lecteur arrivé jusqu’ici m’a sûrement déjà catégorisé comme « anti-4×4 » alors que c’est absolument tout le contraire !

Cette nouvelle Allroad dispose de série d’une transmission intégrale permanente (et à déclenchement partiel comme la fameuse Haldex utilisée entre autres sur la TT 3.2 V6 Quattro première du nom). Un logiciel est cependant constamment en action afin de répartir au mieux le couple entre les 4 roues motrices. En fonction de la motorisation choisie (1 seule essence et pas moins de 5 diesels allant de 150 à 272ch), vous pourrez opter pour la classique boîte manuelle 6 rapports, la S Tronic 7 rapports ou encore la Tiptronic 8 rapports. La transmission à double embrayage est de série sur le 2.0 TFSI ainsi que sur le 3.0 TDI 218 ch. La Tiptronic 8 est exclusivement disponible sur le 3.0 TDI de 272 ch, cette boîte fait d’ailleurs sa première apparition sur une Allroad Quattro.
La suspension avec contrôle d’amortissement disponible en option (et c’est aussi une nouveauté)  vous offrira en outre un confort optimal sur terrain difficile. Les 5 modes de conduite habituels sélectionnables via le système Audi Drive Select sont rejoints par un mode « offroad » adaptant au mieux suspension, transmission et direction en fonction de chaque revêtement.

Du côté de l’habitacle, aucun changement par apport à l’Audi A4 de base, les selleries et matériaux intérieurs sont rigoureusement identiques. Pas si mesquin que ça (si l’on compare à d’autres constructeurs), pour un prix de base de 44 750€ (en Allemagne), Audi fournit de série les feux xénon, l’interface Bluetooth, l’Audi Drive Select ainsi que l’écran MMI de 7 pouces.
Les plus exigeants d’entre vous pourront avoir accès à un système Audio premium Bang&Olufsen ou encore à une interface Audi Phone Box intégrant à merveille toutes les fonctionnalités Android et iOS.

Crédits photos : Audi