C’était inévitable, Mazda se lance dans la course aux véhicules électriques en proposant sa toute première copie sous la forme d’un SUV aux lignes inédites pour le marché comme pour la marque. Dénommé étonnement MX-30 (le préfixe “MX” étant habituellement réservé au fameux roadster MX-5 ou anciennement aux coupés tels que le MX-3 ou MX-6), le premier SUV électrique de l’histoire du constructeur japonais est d’ores et déjà disponible à la précommande et arrivera sur le continent européen d’ici au second semestre 2020.

Le MX-30 récupère de son récent camarade de gamme CX-30 les arches de roues proéminentes en plastique noir et si le style reste particulièrement osé, il reste dans la lignée des derniers modèles Mazda sans tomber dans le piège du “eh regardez moi, je roule propre” et c’est tant mieux. Mazda présente son SUV comme résolument tourné vers le plaisir de conduite, une des lignes directrices que le constructeur japonais se plait à suivre lors de l’élaboration de ses nouveaux modèles. Les portes antagonistes ne sont pas sans rappeler le fameux coupé à moteur rotatif RX-8 tandis que le pavillon peint en couleur contrastante tranche avec le reste du véhicule affinant les lignes de l’ensemble. En terme de gabarit, il se situe entre un CX-3 et un CX-30, avec les dimensions suivantes 4 395 mm × 1 795mm × 1 570mm.

À l’intérieur, Mazda a fait appel à des matériaux nobles respectueux de l’environnement, troquant le cuir habituel contre du simili cuir artificiel et utilisant du liège recyclé pour la réalisation de la console centrale. Le résultat est particulièrement harmonieux, très élégant et dans la lignée une fois de plus des nouveaux codes initiés par la Mazda 3 et le CX-30. On retrouve un peu la même ambiance de sérénité qu’à bord des Volvo de dernière génération.

Côté motorisation, c’est là que la bas blesse puisque Mazda annonce une autonomie de seulement 200 km selon le cycle d’homologation WLTP délivrée par une batterie de 35,5 kWh , ce qui parait peu, bien trop peu face à une concurrence qui dispose au minimum d’une autonomie supérieure d’une fois et demi. La batterie alimentera un moteur électrique e-Skyactiv d’une puissance de 105 kW, soit environ 142 ch, des chiffres honnêtes et dans la moyenne pour ce type de véhicule.

Vous pouvez dès maintenant pré-commander votre MX-30 via un versement d’acompte de 1000 € qui vous sera intégralement reversé que vous signiez ou non le bon de commande final. Côté prix, diverses sources annonces un prix fixé à 34 400 € batterie incluse pour la version “First Edition” qui se présente comme sur les photos. D’autres infos devraient nous parvenir dans les prochains mois, notamment concernant un hypothétique prolongateur de charge.

Crédits Photos : Mazda