La mortalité sur les routes de France continue de diminuer au mois de mars avec -9% de tués sur la route. Ce bon résultat du mois de mars fait suite à celui exceptionnel du mois de février qui avait enregistré une baisse de plus de 25%.

Ainsi en mars 2012, ce sont 274 personnes qui ont perdu la vie sur la route (près de 9 morts/jour) contre 301 en mars de l’an passé. Ce sont donc 27 vies qui ont été épargnées en ce mois de mars. Sur le premier trimestre 2012, la baisse est de 13.6% c’est à dire 122 décès de moins que durant le 1er trimestre 2011. Si l’on considère les chiffres sur une année « glissante » c’est à dire du 1er avril 2011 au 31 mars 2012, ce sont quelques 3.845 personnes qui ont perdu la vie sur les routes du pays. La Sécurité Routière confirme la baisse tendancielle qui s’est mise en place depuis le printemps de l’an passé. De bons résultats qu’il faut mettre sur le compte d’une certaine répression, de la baisse de la vitesse moyenne et « grâce » à la diminution des kilométrages parcourus par chacun notamment à cause de la hausse du prix des carburants.

Le Ministère de l’Intérieur et la Sécurité se sont félicités de ses chiffres et de la tendance à la baisse mais nous sommes encore très loin des très ambitieux 3.000 morts sur la route fin 2012 annoncés par le candidat N.Sarkozy en 2007. Souhaitons simplement que la tendance baissière perdure durant toute l’année 2012 afin d’approcher les 3500 décès, ce qui serait déjà un beau résultat même si c’est encore trop ! Rappelons que le risque Zéro sur la route ou ailleurs n’existe pas.

Via Sécurité Routière.