OLYMPUS DIGITAL CAMERA

… depuis la seconde guerre mondiale !
A croire qu’avant on ne comptabilisait pas les accidents de voiture et ceux qui avaient lieu sur la voie publique. Toujours est il que l’on a appris en ce milieu de semaine via une bref communiqué envoyé à l’AFP que le bilan de la Sécurité Routière 2012 sera (encore officieusement puisqu’il faut attendre les 30 jours légaux après la fin du dernier mois pris en compte) le meilleur en France depuis l’aprèsn guerre ou depuis 67 ans. Jamais il n’y avait eu sur les routes françaises aussi peu de décès du à des accidents de la circulation. Selon les premiers chiffres annoncés par le communiqué, le bilan 2012 devrait s’établir entre 3600 et 3700 tués sur les routes l’an passé, soit une baisse de l’ordre de 7 à 9% par rapport au bilan 2011 qui comptait quelques 3970 morts sur les routes.

Malgré une très légère hausse du trafic routier en 2012 en France, la Sécurité Routière s’attend à une baisse du nombre des accident. Globalement ces premiers résultats sont très encourageants mais on reste encore 20% au dessus des objectifs fixés par le président Sarkozy qui avait fixé à 3000 le nombre de morts espérés fin 2012. Si nous en sommes encore assez loin de l’objectif politique, sachez que le ministre de l’intérieur a fixé il y a quelques semaines un objectif de 2000 morts maximun par an sur nos routes en 2020 et donc bien évidemment par raisonnement empirique, cet objectif est de zéro morts en 2030….

Du coté des associations, 40 millions d’automobilistes, par la voix de son président, a salué ces bons résultats à confirmer dans trois semaines et se félicite de l’évolution des conducteur qui sont toujours plus prudents et plus attentifs sur la route. La Ligue contre la violence routière et sa virulente présidente, madame Chantal Perrichon, sont plus nuancées :  » Ces chiffres montrent une baisse notable, mais uniquement parce que nous traversons une crise économique grave. La crise compense le réel désintérêt des politiques pour la question de la sécurité routière ces dernières années. Avec des mesures courageuses, la baisse aurait donc pu être bien plus forte . »

En parallèle à ces quasi résultats 2012, nous ne perdrons pas de vue que l’état va mettre en 2013 plusieurs centaines de nouveaux radars sur le bord de routes, que les radars embarqués mobiles circulants dans des voitures banalisées vont se multiplier à foison mais que rien n’est vraiment prévu pour améliorer la sécurité des motards, que l’on a pas pris de mesures énergiques pour lutter contre l’alcool, la drogue, les médicaments ou les SMS au volant. Par contre, le Conseil National de la Sécurité Routière remis en marche par Manuel Valls va se pencher sur la ridicule affaire des éthylotests, sur le taux Zéro chez les jeunes conducteurs (<24-25 ans) et quelques autres affaires intéressantes en matière de sécurité routière.
Nous aimerions surtout une bien meilleure formation, la stricte application des lois actuelles et quelques mesures de bon sens plutôt que de la démagogie populiste qui ne mène généralement pas loin sauf dans les cas des radars qui rapportent chaque année toujours un peu plus dans les caisses de l’état.

Via SR, AFP.