Accdent de la route en Pontiac

Après la forte baisse de la mortalité sur les routes françaises en mars dernier (-26.8%), le mois d’avril est dans la même mouvance avec une baisse du nombre de tués sur la route qui s’établit à -15.4% par rapport à avril 2012.
Ainsi durant ce mois d’avril 2013, 234 personnes ont perdu la vie sur les routes de France alors qu’elles avaient été 277 en avril 2012 ce qui représente 43 vies épargnées.

La Sécurité Routière aanonce que le nombre d’accidents corporels est quasiment stable quisqu’on en a compté 4.451 en avril 2013 (4.426 en avril 2012)tout comme le nombre de blessés sur les routes dont le nombre s’établit en avril à 5.576 (5.602 en avril 2012). Par contre, l’organisme officiel fait remarquer que le nombre de blessés hospitalisés est en hausse de 9,6%, c’est à dire que  2.096 personnes ont dû être admises en avril dans un centre hospitalier (1.913 en avril 2012). Ce augmentation est donc de 183 personnes supplémentaires passées par la case Hôpital.

Depuis janvier 2013, on note que tous les indicateurs de l’accidentalité routière sont en recul assez sensible avec une baisse qui s’établit comme suit :

-12,1% pour les personnes tuées

-10,2% pour les personnes blessées

-4,1% pour les personnes hospitalisées

-10,3% pour le nombre d’accidents corporels

Sur les douze derniers mois coulant c’est à dire du 1er mai 2012 à 30 avril 2013,  le nombre de personnes tuées s’élève à 3.525 contre 3.763 sur la même période un an plus tôt ce qui représente quelques 238 vies sauvées. La tendance favorable constatée depuis 17 mois (janvier 2012)semble bien se confirmer et s’installer malgré deux écarts notables constatés en novembre 2012 et février 2013. De bonnes nouvelles et une tendance qui semble assez fortement marquée même si les grincheux diront que ce n’est pas assez et qu’il faut démagogiquement tendre vers une mortalité routière proche de zéro. A suivre.

Via Sécurité Routière, Ministère de l’Intérieur.