Alors que depuis des mois, la mortalité sur les routes françaises, s’inscrivait dans une tendance « baissière » assez marquée, le mois d’octobre et l’arrivée de l’automne sonnent l’alerte avec une remontée du nombre de morts sur la route de 2.7% par rapport à octobre 2012. Pour mémoire, le nombre de tués sur les routes avait chuté de 9.3% en septembre dernier. 

Accident

Ainsi en ce premier mois d’automne 307 personnes ont perdu la vie sur les routes contre 299 l’an passé à la même époque. Par contre on note que le nombre de blessés a diminué de 9,5% et est de 6.655 personnes au lieu 7.355 il y a 12 mois. Les accidents corporels ont eux aussi reculé de 8,4% et chutent de 5.898 en ctobre 2012 à « seulement » à 5.405 en octobre 2013. Pour revenir au décès sur la route, on notera que les motards ont perdu 20 d’entre d’eux en plus que l’an passé. Attention donc aux conditions de routes actuellement peu propices aux deux roues à cause de la pluie, de la terre grasse et des feuilles mortes qui transforment par endroit les routes en quasi patinoire.

Ainsi sur les dix premiers mois de l’année 2013, le nombre de personnes tuées sur les routes de France est en diminution de 11,4% comparé à la même période de 2012 ce qui représente 248 vies sauvées ou 21 chaque mois.

La Sécurité Routière et le Ministère de l’intérieur  font d’ailleurs clairement comprendre que le changement de temps n’est pas pour rien dans cette hausse de la mortalité routière. Respect des vitesses maximales mais surtout des distances entre les autos sont des bases obligatoires en cette période automnale et, ce sans compter sur l’état des pneumatiques ou des systèmes de freinage.
Nous répétons ci dessus ce que demande la Sécurité Routière en ce début de week end du 11 novembre qui ne s’annonce d’ailleurs pas terrible du point de vue météorologique. Bon sens, respect des autres usagers et peut être 10 minutes de plus en auto sont le gage de ne pas être accidenté. Et sur, ne perdez pas de vue que les forces de l’ordre seront elles aussi de sorties le long des axes routiers.

Via Sécurité Routière, Ministère de l’Intérieur.