C’est en Suisse, il y a un an qu’Amag (importateur des marques du groupes VW) a ouvert la première concession aux nouveaux standards Skoda. Un cadre plus huppé, des concessions clairement identifiées avec les nouveaux élements de la marque tchèque comme le nouveau logo, un éclairage vert pas endroit et un show room clair où se mêlent le blanc, le vert et le gris qui sont les coloris de base de la signalétique de Skoda.

Ainsi chez Autoactu, Philippe Dieu, responsable du réseau Skoda explique que la taille moyenne des derniers halls est déjà de près de 210 m² alors que les standards vont de 140 m² pour les villes petites ou moyennes à 340 m² dans les grandes métropoles. Reste que Skoda qui dispose d’un réseau de 140 distributeurs ne veut pas pousser à la dépense puisqu’avec un contrat annuel moyen de moins de 150 VN/an il semble difficile de demander des très gros investissements financiers aux entreprises. Dans bon nombre de cas, il y aura évolution des structures et adaptations aux nouveaux standards de la marque. Selon le « boss » du réseau il y a toutefois près de 30 concessionnaires ( surement les groupes !) qui  sont disposer à passer aux nouvelles normes assez rapidement soit dans le cadre d’une création de concession soit lors d’un déménagement.

Skoda veut aussi progresser sur le marché et pour cela il lui faut plus de distributeurs et la marque envisage une augmentation du nombre de points de ventes  de l’ordre de 28.5% (140 => 180) d’ici à fin 2013 afin d’accompagner au mieux l’augmentation des volumes. Il faut dire que cela est nécessaire dans certains secteurs où il faut faire beaucoup de kilomètres avant de rencontrer un panneau Skoda. Il est vrai que cela n’est pas toujours problématique puisque les sites VW vont souvent l’affaire ! Cette évolution du nombre de point de ventes doit accompagner celle de la marque qui a représenté 0.96% du marché VN 2011 et qui ambitionne d’atteindre 2% d’ici à deux ans.

Place au grand break Superb qui s’est fait surprendre sur une autoroute tchèque dans sa nouvelle version Scout. Une auto qui va jouer dans la même cours que les AllTrack, Allroad, Freetrack et qui va complèter la gamme Scout du constructeur. A la vue de ses premiers spyshots, on identifie assez clairement une version Scout avec ses bas de caisses, pares chocs, jantes alu spécifiques et sa suspension surélevée.

La Superb Combi Scout sera bien sur équipée de la transmission à 4 roues motrices associée à une BVM6 (ou DSG ?) et c’est le moteur 2.0 TDI dans sa version 170 ch qui devrait être présent sous le capot de ce break « Tout Chemin » tchèque. Reste quand même une belle inconnue car on ne sait toujours pas si Skoda présentera à Genève une version restylée de la Superb. Si tel est le cas, à l’arrière les changements sont quasi invisibles.

Cette version Scout semble bonne pour la production et il est fort possible qu’elle fasse sa première apparition lors du prochain salon de l’auto suisse. Reste l’affaire du restyling de la face avant mais je n’ai pour l’instant aucune information à ce sujet même si on peut penser que la Superb née en 2007 est mure pour une session de maquillage.

MAJ photographique : Il n’y aura pas de restylage pour l’instant si l’on en juge par les photos proposées par Carscoop.

A suivre.

Via Skoda, Autoactu, Auto.IDNES.cz

Crédits photos : Skoda, John Soukup, Carscoop.