Ford présente une déclinaison à panneaux solaires du C-Max Energi, la version hybride plug-in de son monospace compact.

Au prochain salon CES (Consumer Electronics Show) de Las Vegas consacré aux produits électroniques, Ford présentera un concept-car de son monospace C-Max Energi. Celui-ci, hybride rechargeable sur secteur, souffre en effet d’une autonomie réduite de ses batteries, épuisées au bout d’une trentaine de kilomètres. Alors, pour prolonger un peu les trajets sans allumer le moteur thermique ni le brancher sur secteur, Ford propose de l’équiper d’1.5 m² de panneaux photovoltaïques sur son toit ! C’est au moyen de lentilles de Fresnel qui concentrent les rayons lumineux en une faible surface que les dits-panneaux fonctionnent, sans prendre trop de place sur le pavillon. On remarque toutefois une légère protubérance dans la courbure habituelle du toit du C-Max, conséquence de cette greffe solaire.

Bien entendu, le véhicule se recharge sous l’effet des rayons du soleil, une denrée dont ne manque pas l’Etat du Nevada… à condition d’être garé sous le soleil, en plein zénith. A priori en fonction uniquement à l’arrêt, les panneaux suivent l’orientation du soleil pour recharger les batteries. Cette innovation « apporte une nouvelle lumière sur le transport électrique et les énergies renouvelables » comme le dit si bien Mike Tinskey, responsable au développement des véhicules électriques de Ford. Le constructeur américain a joint ses efforts à ceux de SunPower, une société californienne spécialiste comme son nom l’indique du solaire, et de l’Institut de Technologie de Géorgie.

Mis tous ensemble, les batteries rechargées sur secteur + le moteur thermique + les panneaux solaires de rechargement octroieraient une autonomie complète d’environ 1000 kilomètres, contre 800 à 880 km sur l’actuel C-Max Energi, soit un gain d’un peu plus de 100 km grâce aux cellules photovoltaïques (dont on ignore si leur fonctionnement se fait uniquement à l’arrêt ou même en mouvement). Une journée sous le soleil équivaudrait à une charge de quatre heures sur secteur. Cependant, quid de la conséquence d’un stationnement en plein soleil, à savoir le recours massif à la climatisation dont l’utilisation vide rapidement les batteries pour rafraichir l’habitacle ? Ford débutera les essais de développement de son C-Max Solar Energi après le Salon, et plus probablement au printemps lorsque le climat sera plus tempéré pour les batteries -qui souffrent aussi du froid. Avant cela, ce concept-car est à découvrir dès le 7 janvier au CES de Las Vegas.

Ford explique tout ça dans une vidéo :

Via Ford & Presse-citron.net