Alors que GM tente d’atteindre le chiffre de 30 millions de rappels, un constructeur japonais entre dans la danse des rappels et annonce qu’il procède à un rappel de plusieurs centaines de milliers de voitures sur les conseils et les recommandations de la NHTSA.

Logo Subaru

Les véhicules Subaru pourraient être touchés par un problème de corrosion et de rouille affectant le système de freinage. La rappel lancé à titre préventif (aucun incident en lien avec cette affaire de corrosion n’ayant été recensé) concerne les Outback et Legacy produites entre 2005 et 2009, les Impreza de 2008 à 2011),  les Impreza WRX et STI fabriquées de 2008 à 2014 et les Forester sortis d’usine entre 2009 et 2013. 

Le rappel porte sur 660.238 autos réparties dans une vingtaine d’états des USA, essentiellement dans le nord, qui utilisent le sel sur la chaussée pendant les périodes d’hiver. Les propriétaires seront contactés par courrier et il seront invités à se rendre dans les ateliers des distributeurs pour un contrôle de leur auto et l’application d’un traitement anti-corrosion. Tout cela se fera bien évidemment aux frais du constructeurs.

A qui l’tour ?

Via Subaru.