Jusqu’alors Vice-Président du Conseil de Surveillance de Peugeot SA, Thierry Peugeot vient d’être remplacé à ce poste  par sa soeur Marie Hélène Roncoroni qui est aussi la présidente de la Fondation Peugeot.

PSA - De Thierry Peugeot à Marie Hélène Ronconi

Thierry Peugeot s’est essentiellement fait remarquer lors des discussions et des négociations sur l’avenir du groupe PSA en 2013. On se rappelle qu’il s’était fortement opposé au reste de la famille Peugeot qui, elle, validait l’entrée au capital de Dongfeng et de l’état français. Il expliquait alors sa position différente de celle des autres Peugeot en faisant savoir que l’arrivée de deux « poids lourds » dans le capital de l’entreprise et le maintien de seulement 14% des parts du groupe signifiait assez clairement la perte du contrôle et de la direction de Peugeot SA.

Comme c’est bien souvent le cas quand on est « battu » en conseil d’administration ou en conseil de surveillance, on est mis à l’index ou écarté du centre de décision. Tout naturellement et parce qu’elle était favorable à la nouvelle situation de PSA, c’est donc sa soeur, Marie Hélène Peugeot, épouse Roncoroni qui lui succède aux cotés des autres membres du conseil.

Il va y avoir une bonne ambiance au sein de la famille Peugeot !

Via AP, LesEchos.