Mais pas de Swift Oudoor en France ni d’ailleurs sur les autres marchés de l’Union semble t-il, puisque le modèle est réservé au marché italien. Vous savez probablement que la Swift est la seule citadine du marché à être proposée en version 4RM et le constructeur japonais a décidé de mettre en avant cette transmission en lançant en Italie cette version (produite sous la forme d’une série spéciale) qui est en partie destinée à marquer les 30 années de présence de Suzuki en Italie mais qui est surtout prévue pour aller agacer la nouvelle Panda 4×4.

Cette Swift Outdoor (un nom connu chez Peugeot !) propose outre la transmission intégrale, un accastillage de baroudeuse qui se compose d’une calandre noir mat, d’élargisseurs d’ailes, de baguette latérales et de bas de caisse eux aussi noir mat, des protections basses avant et arrière  mais Suzuki ajoute des jantes alu, une suspension réhaussée et un traitement des montants A, B et C noir brillant associé aux vitres surteintées. On aime ou on aime pas mais cette décoration noire semble devenir à la mode, au moins chez les japonaises, puisque Toyota propose la même chose sur la Yaris Trend. L’Outdoor est posée sur des jantes alu en 16 pouces chaussées en 185/55 R 16.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aucun élément au sujet de possibles évolutions de l’habitacle (sellerie, insert ou accessoires de crapahuteurs genre boussole ou tapis caoutchouc) mais on espère un peu plus de fun que le noir Suzuk’ habituel même si on y croit guère.

Mécaniquement, on retrouve le moteur essence L4 1.2 L VVT dans sa version forte de 94 ch à 6000 trs/min et 118 Nm de couple à 4200 trs/min. Ce moteur est associé à une BVM5. La Swift Outdoor revendique une Vmax de 165 km/h, une consommation mixte de 5.5 L/100 km pour des émissions de CO2 de 126 g/km.

Elle est d’ores et déjà au catalogue de Suzuki Italie aux prix de 16.616€ en finition GL et 17.524€ en version TOP.