Ricardo-Kinergy-thumb

On doit ce système Kinergy à la société britannique Ricardo qui s’est faite une spécialité de l’étude et de l’industrialisation des systèmes divers et variés liés à la récupération d’energie. Ricardo a notamment travaillé sur une des versions du fameux KERS si décrié ou tant apprécié en F1 selon qu’il aide ou non à gagner !

Cette fois, Ricardo est parti sur un système bien plus simple et a développé un principe de récupération d’énergie grâce à un volant d’inertie ( système un peu similaire au ToroTrak présenté il y a une année environ mais en moins encombrant ). Ce système à volant d’inertie possède l’avantage d’être peu volumineux, peu cher et plus léger que les systèmes hybrides liés à des batteries.

Le principe de fonctionnement du Kinergy est assez simple puisqu’il consiste à stocker de l’énergie récupérée sous une forme cinétique. Un volant est alors entrainé quand le moteur est en décélération ou en période de freinage et grâce à un sytème de démultiplication, ce volant peut atteindre des vitesses de rotations très élevées, puisque Ricardo annonce plus de 60.000 trs/min. Ainsi lorsqu’on va accélérer, ce volant qui aura stocké de l’energie cinétique va la libérer et ainsi soulager le moteur qui aura ainsi besoin de moins d’énergie pour atteindre des performances nécessaires ou optimales.

Ce système est donc léger, compact car contenu dans un boitier assez facilement adaptable sur un bloc moteur et grâce à un système d’engrenage magnétique il limite fortement les pertes lors du transfert d’énergie entre le volant de stockage du Kinergy et la transmission de la voiture. La société Ricardo annonce que ce système ne devrait pas couter plus de 1.100€ et qu’il serait un excellent moyen d’hybridation des petites voitures sans avoir la contrainte du budget et du poids d’un système électrique !

Reste toutefois à attendre le chiffrage et les données définitives sur ce système mais si on se remémore les résultats obtenus par le Toro Trak l’an passé, il y a tout lieu d’être optimiste quand à la viabilité de ce système purement mécanique et pas du tout électrique. Un projet à suivre et qui me semble mériter quelque intérêt.

Ci dessous, le système ToroTrak.

torotrak

Via Cartech.