tesla-02

Elon Musk avait prévu d’annoncer la nuit dernière une nouveauté Tesla. Plus d’infos sur le Model 3 ? Un éventuel petit SUV Model Y ? Rien de tout ça, juste une conduite 100% autonome pour… tout de suite !

Les présentations des nouveautés Tesla par Elon Musk ressemblent de plus en plus aux fameuses Keynotes d’Apple : même annonce préalable dans les médias, même attente fébrile des fans et même supputations. Mais ce coup-ci, tout le monde s’est trompé. Pas de nouveau produit, juste une amélioration radicale de fonction, et c’est déjà pas mal !

Tesla a en effet communiqué que tous les Model S et X produits à partir d’aujourd’hui disposent de capacités matérielles de conduite 100% autonome. Et nous ne parlons pas de simplement garder sa ligne sur autoroute, mais bien de réaliser un voyage complet d’un point A à un point B sans toucher le volant.

tesla-06

Pour y parvenir, Tesla installe lors de cette mise à jour conséquente une belle quantité de matériel :

  • 8 caméras panoramiques permettant une vision à 360° sur 250 m autour de la voiture
  • 12 capteurs à ultrason pour la détection des objets mous (un enfant, une vache, votre belle-mère) ou durs (un camion, un mur ou votre bell… ah non, pas là)
  • un radar dirigé vers l’avant, capable de voir à travers pluie, neige, brouillard, et même la voiture de devant (pas d’information sur belle-maman)tesla-01

Pour coordonner tout ça, un nouveau calculateur embarqué 40 fois plus puissant que celui des modèles précédents. Il s’agirait d’un processeur Nvidia Titan. Ce package permettra d’atteindre le niveau 5 de l’autonomie d’un véhicule, telle que catégorisée par la NHTSA américaine, c’est à dire l’autonomie totale. Il est installé dès aujourd’hui sur toutes les Tesla… a priori sans augmentation de prix pour les clients qui n’en veulent pas. Car c’est là que se trouve une des bizarreries de l’installation. Le pack est installé sur toutes les voitures, mais activé en option, selon deux niveaux : Autopilot amélioré à 5000 $ ou Autonome 100% à 8000 $. Le matériel est donc installé et le client ne paye que si il s’en sert. C’est un peu comme installer un moteur 6 cylindres dans une voiture, avec 4 cylindres activés par défaut. L’activation des 2 autres serait en option. Intéressant comme business model ! D’autant que ça se complique encore avec la future Model 3. Installer le pack sur une Model S à 100 000 $ sans le faire payer passe encore. Mais sur la Model 3 tarifée à 40 000 $, cela devient difficilement tenable financièrement. L’avenir dira si Tesla poursuivra sa politique d’installation systématique ou si les économies d’échelle lui permettront de réduire les coûts. Et pour les  actuels propriétaires de Tesla, désolé, mais pas de retrofit possible.

Malgré cette annonce plutôt révolutionnaire et une spectaculaire vidéo de démo (NDLA : sérieusement, Paint it Black pour une vidéo avec une voiture autonome au moment où elles sont mises en cause dans divers incidents ?? faut-il rappeler le contexte de la chanson ??), il faudra encore attendre pour pouvoir utiliser tous ces jolis jouets. En effet, si le matériel est au point, il reste énormément de développement logiciel à mener à bien. Pour cela, Tesla compte bien utiliser la flotte de véhicules en circulation avec le nouveau matériel pour monter en compétence et implémenter les nouvelles fonctions petit à petit, en faisant les mises à jour du logiciel des voitures par simple téléchargement. A vous donc les joies du beta-testing ! Jusque là, les voitures équipées du nouveau système seront moins efficaces que les voitures précédentes et n’auront plus de régulateur adaptatif ou de maintien de file… Ah, et bien sûr, il faut encore que les législations suivent, ce qui est encore loin d’être gagné !

tesla-04

Pour promouvoir sa technologie, Elon Musk prévoit de faire effectuer une traversée des Etats-Unis (Los Angeles à New York) en 2017 par une voiture totalement autonome. Chiche ?

Crédits photos : Tesla