Mercedes-G500 Squared_2016_Gonzague-4C’est par mail que j’ai appris que j’allais pouvoir le voir. Une phrase du style « puisqu’après avoir conduit nos vieilles voitures vous avez l’après midi de libre on s’est dit que vous aimeriez bien faire un tour en G500-Squared ». Juste que je ne pensais pas qu’on conduirait jusqu’au siège de Daimler et que Chris, le responsable produits « SUV » chez Mercedes-Benz nous donnerait les clefs en disant « à dans deux heures amusez vous bien« . 

Alors pour commencer, non, malheureusement, nous n’avons pas pu faire de off-road avec le G500 « Squared », ce monstre dérivé tout droit du G63 AMG 6X6. Ridiculement grand, gros et cher. Même si à (je crois) 230 000 euros il est quasiment 2x moins cher que son frère ainé.

Mais on perd au passage quelques fonctions folles du 6X6 comme le compresseur intégré qui permet de gonfler / dégonfler les pneus à la demande.

Disons le ça fait longtemps que je n’étais pas monté dans une voiture :

  • Aussi haute (peut être même jamais… après tout 45cm de garde au sol..). En descendre n’est pas facile
  • Dans laquelle les gens te regardent autant. Ce qui est sûrement normal vu qu’on ne passe pas du tout inaperçu.

Parfaite au McDo, si le parking est grand…

Classe G 500 Squared au MacDo - 1Marre de passer pour le petit joueur, de ne pas retrouver votre voiture sur un parking (il faudra déjà commencer par trouver où garer ce tank), envie de rouler sur votre voisin un matin?

Le G500 Squared remplit bien cet office. A la fois impressionnant par son immensité mais aussi drôle par son côté jouet / GTA, il y a un petit aspect fascinant.

Classe G 500 Squared au MacDo - 2C’est la voiture parfaite pour les gens avec un complexe d’infériorité : avec ça vous êtes quasiment assis à la même hauteur que les chauffeurs routiers

G500… ou AMG?

Le grand frère porte le badge AMG mais pas ce modèle. Pourtant il le mérite presque : là où je trouve un classe G classique vraiment inconduisible, le G500 Squared atteint l’exploit d’être très maniable malgré sa carrure, sa hauteur et son poids.

Dans les virages, on se surprend en mode Sport, suspension mode Sport également à atteindre des vitesses qu’on ne tenterait pas dans certains SUV et dans la plupart des 4X4. Ça tient, et on se fait plus surprendre par nos affaires qui se baladent dans le coffre que par la tenue de route.

Surprenant. Le 4,0 L V8 dérivé du moteur de l’AMG GT envoie les 422 chevaux de la cavalerie et donne un côté sportif inattendu à la voiture.

Mercedes-G500 Squared_2016_Gonzague-7

La boite auto 7G-Tronic, sans être d’une rapidité incroyable, fait tomber les rapports pour atteindre le 0 à 100 en 7.44 secondes. C’est une jolie performance pour un véhicule qui pèse 3 tonnes.

Mercedes-G500 Squared_2016_Gonzague-5Le freinage n’est pas en reste. Et heureusement. D’ailleurs je m’excuse aux gens et aux radars à qui j’ai pu faire peur sur les autoroutes allemandes en arrivant derrière eux à pleines balles, ça doit faire bizarre d’avoir ce gros bidule lancé à 150 dans son rétroviseur. Mais bon, je devais bien essayer l’accélération… :-p

Mercedes-G500 Squared_2016_Gonzague-9J’en retiens en tout cas que c’est une voiture plutôt simple à conduire, ce qui est très agréable, que c’est une… 5ième ou 6ième voiture pour gens fortunés : peu probable de pouvoir l’utiliser au quotidien tant elle est peu discrète, peu pratique sauf si vous vivez en plein milieu de la campagne et que vous n’avez jamais à stationner.

Mercedes-G500 Squared_2016_Gonzague-10Mercedes-G500 Squared_2016_Gonzague-11 Mercedes-G500 Squared_2016_Gonzague-12 Mercedes-G500 Squared_2016_Gonzague-13 Mercedes-G500 Squared_2016_Gonzague-14

À la question : « Est-ce que je l’achèterais si j’avais les moyens de m’acheter cette voiture juste pour le fun ? » Je réponds oui. 🙂